Le médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), la Dre Vera Etches.
Le médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), la Dre Vera Etches.

COVID-19: probablement des centaines de personnes atteintes à Ottawa

«Nous devons agir comme si le virus était là, en circulation dans notre communauté», insiste le médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches.

Bien que seulement 14 cas de la COVID-19 ont été confirmés dans la capitale fédérale, Dre Etches réitère qu’il pourrait fort bien y en avoir plusieurs centaines actuellement.

«Il n’y a pas de nombre précis, mais le point important, c’est qu’on a fort possiblement une présence du virus dans notre communauté», dit Vera Etches, ajoutant que le nombre de cas peut doubler tous les cinq jours.

Selon l’experte de SPO, le système de santé ottavien n’a pas la capacité de «tester un grand nombre» de personnes et se concentre donc sur ceux qui présentent des symptômes après un voyage ou un contact avec un voyageur.

La médecin-chef de SPO ajoute qu’en plus de la limite au nombre de tests pouvant être effectués, il est difficile d’évaluer le nombre de cas réel à Ottawa puisque la plupart des personnes infectées par la COVID-19 n’ont que des symptômes légers qui «ne se distinguent pas du simple rhume».

«Le test de dépistage actuel de la COVID-19 permet de prendre le pouls et nous aide à prendre des décisions sur les prochaines étapes à suivre pour contrôler la propagation de la COVID-19. Il permet également de limiter la propagation de COVID-19 par les cas les plus à risque», affirme Dre Vera Etches.

Dans ce contexte, la médecin-chef de SPO insiste: «la distanciation sociale de tous est impérative» en ce moment.

«Nous devons aplatir la courbe afin de ne pas voir de pics dans les cas, explique l’experte en santé publique. Une forte augmentation du nombre de cas dans un laps de temps réduit surchargera nos ressources en matière de santé et aura des conséquences plus graves pour notre communauté.»

Élargissement du bassin

Au cours des prochains jours, il est probable que le bassin de personnes testées pour la COVID-19 soit élargi à Ottawa, soutient la Dre Vera Etches. En plus des personnes avec des symptômes qui reviennent d’un voyage, les «groupes à risque» seraient éligibles.

Les personnes âgées, ainsi que les employés de lieux à haut risque de transmission comme les résidences pour aînés et les centres de détention feraient partie de cette nouvelle liste d’éligibilité.

Il faut également s’attendre à ce que le réseau de soins de santé de la capitale fédérale ouvre un nouveau centre de dépistage d’ici la fin de la semaine prochaine.