COVID-19: le Championnat mondial de curling masculin annulé

GLASGOW, Royaume-Uni — Les responsables du Championnat mondial de curling masculin ont annoncé l’annulation de l’événement qui devait se tenir du 28 mars au 5 avril en Écosse en raison de la pandémie de la COVID-19.

La décision des organisateurs fait suite à la plus récente recommandation du gouvernement de l’Écosse en lien avec la tenue d’événements sportifs pendant la pandémie.

Elle s’explique aussi par le besoin de protéger la résistance des employés des services d’urgence et de santé publique.

«Notre priorité est la sécurité et le bien-être de nos athlètes, des officiels, du personnel et des partisans et ce n’est pas possible de le garantir», a déclaré Kate Caithness, présidente de la Fédération mondiale de curling, dans un communiqué.

«J’offre mes remerciements sincères à nos athlètes, aux officiels et au personnel, ainsi qu’aux amateurs de curling partout dans le monde pour leur patience et leur compréhension.»

La Fédération mondiale de curling doit maintenant évaluer les répercussions de cette décision face aux qualifications en vue des Jeux olympiques de 2022 à Pékin.

Le quatuor du skip Brad Gushue, de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, devait représenter le Canada.

Le Championnat mondial féminin, qui devait avoir lieu à Prince George, en Colombie-Britannique, avait été officiellement annulé jeudi.

«Mon instinct me dit que ça n’aura probablement pas lieu», avait déclaré Gushue à La Presse canadienne, jeudi, depuis St. John’s.

«Nous venons de voir un reportage où, en Écosse, on conseille l’annulation des événements réunissant plus de 500 personnes. Ça vient directement du gouvernement, ce qui n’est probablement pas un bon signe», avait-il ajouté.

La Fédération n’a pas encore déterminé si le Championnat mondial mixte et le Championnat mondial senior, deux événements devant avoir lieu à Kelowna, en Colombie-Britannique, seront présentés comme prévu.