Les deux nouveaux décès proviennent de Jeffery Hale (photo) et du CHSLD Paul-Triquet où des éclosions de cas de COVID-19 ont toujours lieu.
Les deux nouveaux décès proviennent de Jeffery Hale (photo) et du CHSLD Paul-Triquet où des éclosions de cas de COVID-19 ont toujours lieu.

COVID-19: deux nouveaux décès dans la Capitale-Nationale

La situation des centres d’hébergement pour aînés continue de préoccuper le Dr François Desbiens, directeur régional de santé publique du CIUSSS de la Capitale‐Nationale, qui annonce 2 nouveaux décès et 17 nouveaux cas positifs de COVID-19 mercredi sur son territoire.

Les deux nouveaux décès annoncés aujourd’hui proviennent de l’hôpital Jeffery Hale et du CHSLD Paul-Triquet où des éclosions de COVID-19 ont toujours lieu. La Capitale-Nationale compte un total de 34 décès associés au nouveau coronavirus à ce jour. De ceux-ci, 29 sont issus de trois centres d’hébergement où des éclosions ont été signalées, soit Jeffery Hale (18), CHSLD Paul-Triquet (8) et RPA Manoir de Courville (3).

En dehors des centres d’hébergement, la situation semble se stabiliser dans la Capitale-Nationale qui compte un total de 647 personnes infectées.

«Grâce aux efforts des citoyens et aux mesures strictes de prévention mises en place par le gouvernement, la propagation du virus est maintenant faible dans la communauté de la Capitale‐Nationale. Aujourd’hui, près de 350 personnes sont guéries parmi toutes celles qui ont été infectées, soit plus de la moitié d’entre eux», a déclaré Dr François Desbiens.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale réitère son urgent besoin d’infirmiers, d’infirmiers auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires. «Les personnes qualifiées et intéressées à soutenir les équipes en centres d’hébergement et en résidences pour aînés peuvent contacter le 1 844 220‐2227», indique le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Chaudière-Appalaches

Tout en annonçant 5 nouveaux cas positifs de COVID-19 sur son territoire, le CISSS de Chaudière-Appalaches note que «la situation s’améliore grandement» au Manoir Liverpool où une éclosion s’était déclarée.

«Plus d’une dizaine d’employés de la résidence seront de retour de travail. Les équipements de protection sont disponibles en quantité suffisante et sont utilisés adéquatement. Les mesures d’hygiène et de salubrité sont régulières et rigoureuses afin d’offrir des soins et des services sécuritaires et de qualité à l’ensemble des résidents tout en assurant la protection des travailleurs», communique le CISSS de cette région qui assume la gestion de cette résidence de manière temporaire depuis le 10 avril dernier.

Ce territoire compte maintenant un total de 346 cas positifs de COVID-19 ainsi que 7 décès liés à ce virus. Le CISSS de Chaudière-Appalaches informe également qu’elle compte «183 personnes rétablies».

Demandez de l’aide

Conscient que cette situation exceptionnelle met à l’épreuve les ressources psychologiques de plusieurs personnes, le CISSS de Chaudière-Appalaches a tenu à «rappeler à la population qu'il existe différentes ressources d'aide pour les personnes vivant de la détresse psychologique ou étant aux prises avec des idées suicidaires». Entre autres, il attire l’attention sur sa page web Prendre soin de nous : des outils et des trucs.

Dans un communiqué publié ce mercredi, le CISSS de ce territoire a aussi voulu normaliser le fait de vivre de la peur, du stress, de l’anxiété ou de la déprime durant cette période difficile, et rappelle que chacun peut réagir avec une intensité différente. «N'hésitez pas à partager vos inquiétudes! Ces ressources sont là pour vous aider à trouver des pistes de solutions», enjoint le CISSS de Chaudière-Appalaches.