COVID-19: des poursuites se multiplient et qui vont durer longtemps

Bill Graveland
La Presse Canadienne
CALGARY — Résultat de la crise de la COVID-19, des poursuites impliquant des résidences pour personnes âgées, des compagnies aériennes, des universités et des fournisseurs de billets pourraient s'étirer pendant des années, selon un avocat.

Michael Smith, un associé du cabinet d'avocats Bennett Jones, à Toronto, prend note de toutes les réclamations de recours collectifs liées à la pandémie.

De la fin mars au 1er juin, le cabinet a enregistré 19 poursuites de ce type au Canada, dont huit contre des établissements de soins de longue durée.

«Plusieurs secteurs sont touchés, a dit M. Smith. Ça va occuper les tribunaux pendant de nombreuses années.»

Les établissements de soins ont été durement frappés par le virus. Plusieurs sont poursuivis pour négligence, dans la gestion de la COVID-19.

«Nous allons voir de plus en plus de ces réclamations», a déclaré M. Smith.

Clint Docken, un avocat de Calgary, a déposé une poursuite contre le centre de soins de longue durée McKenzie Towne de Calgary, où 19 résidents sont morts des suites de la COVID-19.

Il dit qu'un recours collectif a été déposé contre les résidences de l'Ontario appartenant à Revera, la société qui gère également McKenzie Towne, mais il se concentre uniquement sur l'emplacement de Calgary.

«La raison est que nous ne sommes pas sûrs que ce soit une expérience commune.»

M. Docken en est aux premiers stades d'une poursuite impliquant l'usine d'abattage et de découpe de viande de Cargill, près de Calgary. Plus de 900 employés ont été déclarés positifs au virus, et deux travailleurs sont décédés.

M. Docken a déjà participé à des recours collectifs contre Maple Leaf, pour une éclosion mortelle de listériose en 2008, et contre XL Foods, après qu'une éclosion d'E. Coli a mené au plus grand rappel d'aliments de l'histoire du Canada, en 2012.

Michael Hughes, porte-parole de la section locale 401 des Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce, qui représente les travailleurs de Cargill, a déclaré que les dirigeants ont parlé avec des avocats de l'Alberta et de l'extérieur au sujet d'un litige.

D'autres poursuites en lien à la COVID-19 impliquent des voyageurs à qui on refuse des remboursements, des entreprises voulant une compensation d'assureurs et des étudiants universitaires, qui souhaitent un remboursement partiel de leurs frais de scolarité.

Il y a aussi un recours collectif contre Ticketmaster à propos du refus de rembourser pour des événements reportés, en raison de la pandémie.

La crise sanitaire affecte et continuera d'affecter de nombreuses industries, a dit M. Smith.

«Je ne sais pas si on reverra ça, juste à cause de l'omniprésence du problème. Ça infecte vraiment tout.»