Lampions et masques étaient de mise jeudi soir alors que quelques 200 personnes ont rendu un vibrant hommage à Sylvain Roy, un préposé aux bénéficiaires décédé après avoir contracté la COVID-19.

COVID-19: décès d'un préposé aux bénéficiaires en Outaouais [PHOTOS]

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Un préposé aux bénéficiaires du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond de Gatineau est décédé de la COVID-19.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l'Outaouais (STTSSSO) a indiqué au Droit qu'il s'agit de Sylvain Roy, un homme de 56 ans qui n'était pas hospitalisé. Il a été retrouvé sans vie dans la nuit de mercredi à jeudi.

M. Roy travaillait au premier étage du CHSLD Lionel-Émond, longtemps appelé le Foyer du Bonheur. Une éclosion y est en cours et touche présentement une quarantaine de résidents.

«Il avait été retiré du travail il y a environ une semaine et demie, après avoir testé positif à la COVID-19, a indiqué la présidente du STTSSSO, Josée McMillan. Nous sommes profondément touchés, attristés, perturbés, voire fâchés par cette triste nouvelle.»

Mme McMillan a indiqué que le défunt comptait 26 ans d'expérience et qu'avant d'oeuvrer au CHSLD Lionel-Émond, il avait travaillé à l'Hôpital de Hull.

«Il a passé sa vie là-dedans, il aimait son travail, a-t-elle souligné. Il aimait les patients et les patients l'adoraient.»

Une vigile en hommage au préposé disparu est prévue jeudi soir.

La victime, Sylvain Roy, travaillait au CHSLD Lionel-Émond, dans le secteur Hull.

Du soutien pour les collègues

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a confirmé la triste nouvelle par communiqué, jeudi à l'heure du midi.

«L’établissement est attristé par cette nouvelle et souhaite offrir à sa famille, ses proches et à ses collèges toutes ses sympathies dans ce moment difficile, a indiqué le CISSSO. Dès que nous avons été informés du décès ce matin, du soutien a été offert aux employés par l’équipe du soutien psychosocial du CISSS de l’Outaouais et par le programme d’aide aux employés.»

La présidente-directrice générale de l'organisation, Josée Filion, a souligné dans le communiqué que de «perdre un proche est une épreuve pénible» qui «l'est encore plus» dans un tel contexte.

«J’ai une pensée spéciale aux équipes du CHSLD Lionel-Émond qui doivent vivre très difficilement la perte d’un collègue, poursuit Mme Filion. Cette nouvelle ébranle toute l’organisation. Le contexte de la pandémie de la COVID-19 est difficile pour tout le personnel et on ajoute aujourd’hui la perte d’un collègue. Je suis de tout cœur avec eux.»

+

Un préposé aux bénéficiaires qui oeuvrait au CHSLD Lionel-Émond, dans le secteur Hull, est décédé. Il avait été testé positif à la COVID-19 il y a une dizaine de jours.

DÉCÈS D'UN MENTOR AU CHSLD LIONEL-ÉMOND

«Sous le choc». «Bouleversé».

Ce sont là quelques réactions que collègues de travail, actuels et anciens, et amis de Sylvain Roy ont eues jeudi lorsqu’ils ont appris le décès des suites de la COVID-19 du préposé aux bénéficiaires du CHSLD Lionel-Émond de Gatineau.

Quelque 200 amis, collègues et travailleurs du réseau de la santé sont venus lui rendre hommage jeudi soir lors d’une veillée au lampion tenue tout juste à côté de l’immeuble où il aura distribué de l’agrément pendant de nombreuses années. 

M. Roy a été à l’emploi du CISSSO pendant 26 années, Il a commencé sa carrière à l’Hôpital de Hull avant d’aller travailler au CHSLD Lionel-Émond, aussi connu sous le nom de Foyer du Bonheur.

«C’était une vocation pour lui d’être préposé aux bénéficiaires, a partagé une amie et ancienne collègue de travail. Il donnait à manger aux malades, il les changeait de couche, il les retournait, il leur donnait de l’eau, il leur donnait de l’affection. Il les aimait les personnes âgées. Je ne l’ai jamais entendu chialer. Il les accompagnait jusqu’à la mort. Il en a accompagné plusieurs jusqu’à la mort.»


« Il était toujours prêt à donner son 500 % pour les soins et pour aider l’équipe. »
Daniel, un collègue de travail

M. Roy a été retrouvé sans vie à son domicile dans la nuit de mercredi à jeudi. Il avait été retourné chez lui il y a une dizaine de jours après avoir testé positif au nouveau coronavirus.

La présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais (STTSSSO), Josée McMillan, a mentionné que M. Roy était apprécié par l’ensemble de ses collègues, et qu’il fut «un préposé aux bénéficiaires exceptionnels pour les résidents, qui ont pu constater le dévouement que Sylvain avait pour eux».

«Nous ne pourrons jamais nous habituer à voir des préposés aux bénéficiaires ou tout autre travailleuse et travailleur du réseau de la santé partir à cause du virus qui est sournois et sans pitié», a réagi Mme McMillan lors de la cérémonie qui a commencé par une minute de silence en mémoire de M. Roy.

Daniel, un collègue de travail, s’est rappelé que Sylvain rentrait toujours de bonne humeur au travail.

«Il donnait le bel exemple à toute l’équipe. Il était toujours prêt à donner son 500 % pour les soins et pour aider l’équipe», a témoigné Daniel, un homme qui a travaillé pendant 19 ans avec le disparu.

«Sylvain veille sur nous présentement. Il est avec nous ce soir, et il va toujours rester avec nous», a continué une collègue de travail, appelant les employés du milieu de la santé à garder le courage.