Le CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait état lundi de 615 personnes infectées sur son territoire.
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait état lundi de 615 personnes infectées sur son territoire.

COVID-19: 5 nouveaux décès dans la Capitale-Nationale, 4 employés d'un IGA de Lévis infectés 

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Cinq nouveaux décès liés à la COVID-19 ont été recensés dans la Capitale-Nationale, portant à 28 le nombre de décès signalés jusqu’à maintenant. Dans les quatre milieux d’hébergement pour aînés de Québec aux prises avec une éclosion de coronavirus, le bilan s’est encore alourdi. Dans Chaudière-Appalaches, seulement quatre nouveaux cas de COVID-19 ont été rapportés au cours des 24 dernières heures, portant le nombre total de cas confirmés à 333. Parmi eux, quatre employés d’une épicerie IGA de Lévis.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait état lundi de 615 personnes infectées sur son territoire, soit 16 de plus que la veille, et de 19 personnes hospitalisées (trois de moins que la veille), dont six aux soins intensifs (comme la veille).

À l’Hôpital du Jeffery Hale, on compte maintenant 61 usagers et 40 employés positifs (respectivement deux et quatre de plus que la veille). Pas moins de 47 employés de cet établissement sont actuellement en isolement.  

Au CHSLD Paul-Triquet, ce sont maintenant 19 usagers (trois de plus que la veille) et 17 employés (comme la veille) qui ont été infectés par la maladie, qui a aussi forcé l’isolement de 34 employés. 

Le CHSLD Le Faubourg compte pour sa part trois employés (deux de plus que la veille) et deux usagers (comme la veille) infectés, de même que cinq employés en isolement. 

Au Manoir Courville de Beauport, 31 usagers (trois de plus que la veille) et 12 employés (comme la veille) ont contracté la maladie, qui a aussi mené à l’isolement de six employés. 

La situation des milieux d’hébergement est telle que le CIUSSS de la Capitale-Nationale a réitéré lundi «l’urgent besoin d’embauche d’infirmières, d’infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires». Les personnes intéressées à soutenir les équipes en centres d’hébergement et en résidences pour aînés peuvent contacter le 1 844 220-2227. 

«Malgré la priorisation accordée aux gens qui peuvent rapidement offrir des soins médicaux, les équipes du CIUSSS de la Capitale-Nationale assureront le suivi de l’ensemble des candidatures dans les meilleurs délais», assure l’établissement. 

Chaudière-Appalaches

Dans Chaudière-Appalaches, les éclosions au Manoir Liverpool et au Manoir de l’Arbre argenté semblaient lundi sous contrôle, alors qu’aucun nouveau cas confirmé de coronavirus n’ont été rapportés dans ces deux établissements. 

Le Manoir Liverpool compte actuellement 28 cas chez les résidents et 12 cas chez les membres du personnel, alors que le Manoir de l’Arbre argenté en dénombre sept chez les résidents (dont un décès) et cinq chez les membres du personnel. 

Au total, sept personnes sont décédées des suites de la COVID-19 dans la région de Chaudière-Appalaches, et sept sont actuellement hospitalisées, dont cinq aux soins intensifs. 

Quatre employés d’un IGA de Lévis infectés

Parmi les 333 cas recensés dans la région, on trouve quatre employés du IGA situé au 53, boulevard Kennedy. Un premier employé a été dépisté positif à la COVID-19 le 11 avril, mais son dernier jour de travail remonte au 6 avril. Deux autres travailleurs ont reçu un résultat positif le 14 avril (derniers jours de travail les 7 et 10 avril). Quant au quatrième employé, il a appris qu’il avait été infecté par le coronavirus le 18 avril (dernier jour de travail le 3 avril).

Des employés de deux épiceries IGA de la Gaspésie ont également été infectés par la COVID-19. À Paspébiac, trois employés de l’épicerie IGA située sur la rue Gérard D. Lévesque ont testé positifs à la COVID-19 le 17 avril (derniers jours de travail les 14 et 15 avril). À New-Richmond, deux employés du IGA du boulevard Perron ont reçu un résultat positif les 15 et 17 avril (derniers jours de travail les 4 et 15 avril). 

Chez Métro, on signale qu’un cas de COVID-19 a été dépisté le 3 avril à la boulangerie Première-Moisson située au 625, boulevard Lebourgneuf (dernier jour de travail de l’employé le 29 mars). Un cas a également été rapporté au Super C de l’avenue Nordique, dans Beauport, le 1er avril. 

Par souci de transparence, les épiceries IGA et Métro divulguent depuis le début de la pandémie les cas de COVID-19 détectés chez leurs employés. Chaque fois qu’un cas est signalé, les épiceries concernées sont nettoyées et désinfectées à fond, assure-t-on.