Le nombre de morts du nouveau coronavirus a dépassé la barre des 20 000 en Espagne, troisième pays le plus endeuillé du monde derrière les États-Unis et l’Italie.
Le nombre de morts du nouveau coronavirus a dépassé la barre des 20 000 en Espagne, troisième pays le plus endeuillé du monde derrière les États-Unis et l’Italie.

Coronavirus: l’Espagne passe la barre des 20 000 morts

MADRID — Le nombre de morts du nouveau coronavirus a dépassé la barre des 20 000 en Espagne, troisième pays le plus endeuillé du monde derrière les États-Unis et l’Italie, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Depuis le début de l’épidémie, 20 043 personnes ont succombé à la maladie. En 24 heures, le nombre de morts s’est élevé à 565, une légère baisse par rapport aux 585 notifiés vendredi.

Le nombre de cas confirmés s’élève au total à 191 726, après un ralentissement de la progression ces derniers jours, tandis que le nombre de personnes guéries s’élève à près de 75 000.

Selon les autorités sanitaires, l’Espagne a dépassé le pic de l’épidémie de Covid-19 qui a tué jusqu’à 950 personnes par jour le 2 avril, et la pression a nettement diminué dans les hôpitaux.

Mais ce bilan, qui n’inclut que les personnes testées positives au nouveau coronavirus, est de plus en plus contesté par certaines régions selon lesquelles des milliers de personnes supplémentaires sont mortes après avoir présenté des symptômes de la maladie, mais sans avoir pu être testées, faute de tests disponibles.

La Catalogne (nord-est) évoque notamment le chiffre de plus de 7 800 morts alors que le bilan national pour cette région est de plus de 3 800 samedi.

L’Espagne est soumise depuis le 14 mars à l’un des confinements les plus stricts d’Europe, qui a été prolongé jusqu’au 25 avril inclus et devrait l’être encore même s’il sera certainement assoupli.