Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le VacciBus de Chaudière-Appalaches prendra la route au cours des prochaines semaines.
Le VacciBus de Chaudière-Appalaches prendra la route au cours des prochaines semaines.

Chaudière-Appalaches aura aussi son VacciBus

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Citoyens non vaccinés, surveillez bien les routes, parce qu’un autobus sera ajouté à l’arsenal de vaccination dans la région de Chaudière-Appalaches d’ici la fin juin.  

Après le Vaccin-O-Bus de la Capitale-Nationale, voilà que le VacciBus de Chaudière-Appalaches prendra la route au cours des prochaines semaines. La stratégie de vaccination a été adoptée dans plusieurs régions du Québec, pour rendre la vaccination plus accessible, dans certains endroits précis. 

«Le CISSS de Chaudière-Appalaches veut rapprocher la vaccination des gens et c’est ce que nous permettra de faire cet autobus en poursuivant de façon efficace notre vaste opération de vaccination», souligne la directrice régionale de la campagne de vaccination, Marie-Ève Tanguay. 

L’autobus, acquis gratuitement par le CISSS de Chaudière-Appalaches dans une collaboration avec la Ville de Lévis et la Société de transport de Lévis (STLévis), sera aménagé pour recevoir la population dans différents sites et événements pendant l’été. Son intérieur sera équipé de tout le matériel et des commodités nécessaires à la vaccination.  

«Il s’agit d’un moyen efficace pour rejoindre certaines clientèles partout sur le grand territoire de la région et ainsi augmenter la couverture vaccinale de tous les citoyennes et citoyens», explique la Direction régionale de santé publique.  

L’habillage du véhicule sera fait de telle sorte que la population pourra bien identifier le VacciBus qui sillonnera les routes de la région. 

Alors que la vaccination tourne au ralenti chez les jeunes adultes de 18 à 35 ans de Chaudière-Appalaches, comme dans le reste du Québec, le maire de Lévis appelle la population à se faire vacciner de façon «massive». 

«Le seul moyen de sortir de cette crise, c'est d'atteindre l'immunité communautaire […] On sent que ça s'accélère, c'est une bonne nouvelle, et il faut maintenir le rythme. Plus on sera nombreux à être vacciné, plus vite on pourra revenir à une vie normale», invite Gilles Lehouillier. 

Sur le territoire, 69,9 % de la population en Chaudière-Appalaches a reçu au moins une première dose d’un vaccin contre la COVID-19.