Les policiers ont procédé à deux perquisition, jeudi à Sherbrooke.
Les policiers ont procédé à deux perquisition, jeudi à Sherbrooke.

Autres constats d’infraction pour rassemblements illégaux et saisie de stupéfiants

Une perquisition effectuée dans deux logements de Sherbrooke a permis encore une fois de remettre des constats d’infraction pour des rassemblements illégaux liés au non-respect de la COVID-19 en plus de saisir des stupéfiants.

La division des enquêtes criminelles du groupe des crimes initiés a frappé jeudi sur la rue Sainte-Marie pour démanteler un point de vente et de consommation de stupéfiants.

À LIRE AUSSI: Arrestations pour trafic de drogue et non-respect de la distanciation physique

Regroupements: les constats d’infraction se multiplient

Du crack, de la cocaïne ainsi que de l’argent et tout le matériel servant à la consommation ont été saisis.

En une heure, huit clients ont été filmés au 805 de la rue Sainte-Marie.

Des constats de 1000 $ pour une infraction au règlement municipal leur ont été remis.

« Les différentes techniques d’enquête ont démontré beaucoup de va-et-vient à cet endroit. Le groupe d’intervention a investi et sécurisé les lieux et des mesures de protection adéquates ont été utilisées pour éviter la contamination par la COVID-19 », explique la porte-parole du SPS, Isabelle Gendron.

Quatre personnes, deux hommes et deux femmes, âgés de 41 à 53 ans, ont été arrêtés sur les lieux de cette perquisition.

Des accusations en lien avec la possession dans le but de trafic et le trafic de stupéfiants devraient être portées contre eux.

La semaine dernière, le SPS avait aussi remis des constats pour des infractions à la santé publique à la suite d’une perquisition au centre-ville de Sherbrooke.

Le groupe des crimes initiés est composé de la Régie de police de Memphrémagog et du Service de police de Sherbrooke.