Le CIUSSS de la Capitale-Nationale suspendait dimanche l’accès à la résidence privée pour aînés Place Alexandra, à Beauport, après que quatre tests positifs aient été recensés samedi soir.  
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale suspendait dimanche l’accès à la résidence privée pour aînés Place Alexandra, à Beauport, après que quatre tests positifs aient été recensés samedi soir.  

51 nouveaux cas de COVID-19 à Québec: «Là, c’est sérieux», dit le CIUSSS

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Signe que le virus progresse, pas moins de 51 nouveaux cas de contamination ont été recensés dans la Capitale-Nationale, lundi. Un nombre record de personnes infectées en 24h dans la région depuis le début de la pandémie. À la Place Alexandra, la contamination a fait un bond à 26 cas, tandis que les éclosions rapportées dans des bars de Québec ne cessent de s’étendre dans la communauté.

Depuis vendredi, lors de son dernier bilan quotidien avant le long week-end de la Fête du travail, le CIUSSS de la Capitale-Nationale rapporte 113 nouveaux cas. Bonne nouvelle toutefois, aucun nouveau décès n’a été enregistré.

Devant cette hausse importante des cas positifs dans la région, le Dr Jacques Girard, directeur de santé publique par intérim au CIUSSS de la Capitale-Nationale a demandé à la population de «limiter ses contacts dans les prochaines semaines, afin de limiter la contagion et les tristes conséquences».

Lundi, sept personnes se trouvaient hospitalisées pour des complications reliées au virus, dont deux aux soins intensifs. Quant à elles, 10 personnes en provenance de centres d’hébergement et ayant obtenu un test positif sont isolées en milieu hospitalier.

«Le virus circule davantage qu’il y a quelques semaines […] Il y a une augmentation plus que significative, observe Dr Girard. On s’y attendait un peu avec la reprise de certaines activités, la rentrée scolaire, mais on pourrait dire aussi que c’est le résultat d’un été où les gens en auront bien profité».

Au niveau national, la journée de lundi constituait la cinquième journée consécutive où le nombre de cas enregistrés excédait les 20 cas par million d'habitants. 

De nouveaux lieux d’éclosion

Les éclosions ont repris de plus belle dans des résidences pour aînés de la région.

Si la fin de l’éclosion au dernier milieu d’éclosion «actif», l’Auberge aux Trois Pignons à Beauport a été annoncée le 2 septembre, d’autres foyers d’éclosion ont éclaté depuis dans la région.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale suspendait dimanche l’accès à la résidence privée pour aînés Place Alexandra, à Beauport, après que quatre tests positifs aient été recensés samedi soir.

À LIRE AUSSI: Nouvelle éclosion à Québec: la résidence Place Alexandra placée en isolement

Le bilan quotidien de la Direction régionale de santé publique rapportait lundi un total de 26 personnes touchées par le virus dans le bâtiment. Parmi elles, 25 résidents et un seul employé. Tous ont subi un test de dépistage et l’endroit a été entièrement désinfecté.

Vendredi, la résidence intermédiaire Clairière du Boisé, à Vanier, figurait elle aussi parmi les nouveaux lieux d’éclosion. On y dénombrait alors deux cas de COVID-19. Les données les plus récentes comptabilisent un total de six personnes infectées, dont cinq usagers et un employé. Ce milieu pour aînés avait déjà fait face à une première éclosion en juin dernier.

Le centre d’hébergement Louis-Hébert figure depuis lundi dans la liste des foyers d’éclosion, avec un usager et un employé testés positifs. Aux résidences privées Kirouac, dans Saint-Sauveur, on recense aussi une nouvelle éclosion, avec trois résidents infectés. 

Toujours plus de cas dans les bars

Le nombre de contaminations reliées au bar Kirouac ne cesse d’augmenter. Depuis la fin de semaine du 29 août, le CIUSSS a rapporté un total de 63 cas confirmés, qui ont généré 18 cas secondaires dans la communauté. Cette éclosion est notamment à l’origine d’une transmission dans quatre écoles de la région.

À la microbrasserie La Souche de Limoilou le total de personnes touchées est désormais de sept, l’éclosion est confirmée par la Direction régionale de santé publique.

À la microbrasserie La Souche de Limoilou, le total de personnes touchées est désormais de sept.

«Les personnes ayant fréquenté un bar du quartier Saint-Sauveur et de Limoilou depuis le 23 août et qui présentent des symptômes sont fortement invitées à aller passer un test de dépistage», rappelle-t-on.

«Le virus ne semble pas vouloir prendre de vacances. Les 18 cas secondaires dans les bars, ça nous a fait mal. Il y en aura d’autres des éclosions, alors il faut se reconnecter avec la nouvelle réalité et se rappeler que la COVID-19 est encore avec nous pour un moment», rappelle le Dr Jacques Girard, du CIUSSS de la Capitale-Nationale.


« Il y en aura d’autres des éclosions, alors il faut se reconnecter avec la nouvelle réalité et se rappeler que la COVID-19 est encore avec nous pour un moment »
Dr Jacques Girard, CIUSSS de la Capitale-Nationale

À Québec, 2284 personnes ont été infectées depuis le début de la pandémie, dont 1798 sont considérées guéries. Le nombre de décès demeure à 197.

Au cours de la fin de semaine, près de 4000 tests de dépistage ont été réalisés dans les cliniques de Fleur de Lys et d’ExpoCité, confirme la porte-parole du CIUSSS de la région, Annie Ouellet.

En ce lundi de congé férié, le temps d’attente pour obtenir un test de dépistage a excédé deux heures, à Fleur de Lys.

Quant à la clinique temporaire d'ExpoCité, elle demeure ouverte pour la journée de mardi. Une autre clinique de dépistage devrait par la suite ouvrir sur le territoire. 

Chaudière-Appalaches

Le CISSS de Chaudière-Appalaches n’a pas publié de bilan en date de lundi. Une éclosion est en cours à la résidence Le Saint-Guillaume de Saint-Georges. En date de samedi, sept personnes, dont des résidents et des employés, avaient contracté le virus.

En fin de journée lundi, Radio-Canada rapportait quatre employés et 10 résidents touchés.