À la Grande-Hermine, dans la Cité-Limoilou, la direction de l’école rapporte lundi deux cas positifs.
À la Grande-Hermine, dans la Cité-Limoilou, la direction de l’école rapporte lundi deux cas positifs.

12 écoles de Québec touchées par la COVID-19

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
À la veille du retour à l'école après un long congé de trois jours, de nouveaux cas de COVID-19 se sont confirmés dans les établissements scolaires de la région. Au total, 12 écoles doivent composer avec le virus depuis la rentrée.

Lundi, plusieurs écoles se sont ajoutées aux sept milieux scolaires où des cas de COVID-19 avaient déjà été recensés avant le long week-end de la Fête du travail. 

La Polyvalente de Charlesbourg, l’école Jean-de-Brébeuf, l’école secondaire de Neufchâtel et les écoles primaires Les Prés-Verts, Jules-Émond, du Cap-Soleil et des Hauts-Clochers composaient déjà avec le virus.  

Les écoles primaires de la Grande-Hermine, Dominique-Savio, Saint-Claude et du Beau-Séjour et le Centre d'éducation aux adultes Louis-Jolliet sont donc les nouveaux milieux scolaires où l'on compte au moins une personne infectée à la COVID-19.

«Ces écoles, qui ne sont pas considérées en éclosion, demeurent sécuritaires et ouvertes», précise le CIUSSS de la Capitale-Nationale dans un communiqué. 

Les autorités de santé publique qualifient de «faible» le risque de transmission. Les enfants peuvent continuer de fréquenter le milieu scolaire, indique-t-on dans les communications transmises aux parents.


« Ces écoles, qui ne sont pas considérées en éclosion, demeurent sécuritaires et ouvertes »
CIUSSS de la Capitale-Nationale

À la Grande-Hermine, dans la Cité-Limoilou, la direction de l’école rapportait lundi deux cas positifs. Les parents des élèves de l’établissement scolaire de la Cité-Limoilou en ont été informés par courriel.

«Il a été demandé aux parents des enfants qui ont été en contact étroit avec la personne atteinte de garder leur enfant à la maison», écrit le CIUSSS. On recommande toutefois aux parents de surveiller de manière préventive l’apparition de symptômes jusqu’au 18 septembre inclusivement. L’école de la Grande-Hermine accueille 350 élèves, de la maternelle quatre ans à la sixième année.   

Toutes les autres écoles rapportent au moins un cas de COVID-19.

Un membre du personnel touché à l'école des Ursulines de Québec

À l'école des Ursulines de Québec, on rapportait également un cas de COVID-19 dimanche. La personne touchée est un «membre du personnel oeuvrant plus particulièrement auprès des élèves de maternelle, 1ère et 2e années», mentionne la direction scolaire dans un courriel. Comme ailleurs, le risque de transmission est considéré «faible», mais les parents sont invités à être à l'affût des symptômes comme la fièvre, la fatigue ou la perte d'odorat chez leurs enfants d'ici au 17 septembre. 

Dans les autres écoles, les communications transmises ne mentionnent pas s'il s'agit d'un élève ou d'un membre du personnel qui a contracté le virus. 

Voici la liste de ces écoles sans éclosion ciblées en ce moment par des mesures d’isolement 

  • Polyvalente de Charlesbourg 
  • École secondaire Jean‐de‐Brébeuf
  • École primaire Jules‐Emond 
  • École primaire Les Prés‐Verts
  • École secondaire de Neufchâtel
  • École primaire des Hauts‐Clochers
  • École primaire du Cap‐Soleil
  • École primaire La Grande‐Hermine
  • École primaire Dominique‐Savio
  • École primaire Saint‐Claude
  • École primaire du Beau-Séjour
  • Centre d'éducation aux adultes Louis‐Jolliet