L'hôtel de ville de Québec
L'hôtel de ville de Québec

COVID-19: retour au travail contesté par grief à la Ville de Québec

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec (SFMQ) a déposé un grief contre la Ville de Québec pour contester le retour au travail d’une centaine de travailleurs en présentiel.

Le grief touche le personnel administratif du «311» qui répond au téléphone alors qu’ils ont «pourtant été munis d’équipements particuliers au début de la pandémie pour pouvoir effectuer leurs opérations en télétravail», a déjà déploré le syndicat affilié à la FISA, Fédération indépendante des syndicats indépendants. Il y a aussi des travailleurs administratifs de plusieurs services, dont celui de la police. Au total, le grief vise une centaine de travailleurs.

Le SFMQ avait envoyé une mise en demeure à l’employeur le 23 septembre alors que la région était en zone orange. Une rencontre tenue le 26 septembre n’a pas permis de dénouer l’impasse. 

Maintenant que la région est en zone rouge, le président du SFMQ, comprend encore moins la décision de la Ville. «On parle des deux côtés de la bouche. On dit qu’il faut prévenir la propagation du virus et on oblige ces employés à donner leur prestation de travail en présentiel», dénonce Réal Peau.

Le grief est assorti d’une demande de sauvegarde, en attendant qu’un arbitre analyse le grief sur le fond. Si elle est accordée, cette demande permet aux membres d’être placés en télétravail le temps des procédures.

«Il est inacceptable de mettre en jeu la santé et la sécurité des employés, et leurs familles, qui sont en mesure d’assurer un travail de qualité à la population», a réagi le chef de l’Opposition officielle, Jean-François Gosselin. Nous sommes en 2020, les technologies sont disponibles et efficaces, c’est un discours totalement contradictoire. Un autre exemple de Régis Labeaume et ses «Faites ce que je dis et pas ce que je fais»», poursuit-il. 

De son côté, la Ville de Québec ne commente pas la procédure en cours.