Six nouveaux cas à la Résidence Saint-Joseph de Maria
Six nouveaux cas à la Résidence Saint-Joseph de Maria

COVID-19: quinze nouveaux cas en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
MARIA — La Direction de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine recense 15 nouveaux cas d’infection à la COVID-19 jeudi, dont six à la Résidence Saint-Joseph de Maria, un CHSLD public. Du même coup, la Direction de la santé publique enclenche une campagne de recrutement de personnel afin de trouver 30 employés pour cette résidence.

Les six nouveaux cas à la Résidence Saint-Joseph porte à 15 le nombre de bénéficiaires présentement infectés par le coronavirus. Le nombre d’employés infectés reste inférieur à cinq depuis le début de la seconde vague d’éclosions.

Sur les 15 nouveaux cas de la région, 13 sont attribués à la MRC d’Avignon. Sur 50 cas actifs en Gaspésie et aux Îles, 36 sont localisés dans cette MRC, dont le code de couleur est passé du vert au jaune mardi, soit en mode pré-alerte.

Le bilan dévoilé jeudi porte le nombre total de cas dans la région à 278. C’est une hausse de 54 cas en sept jours. Une seule hospitalisation a été rendue nécessaire au cours de la dernière semaine, et ce patient, qui éprouve d’autres problèmes de santé habite à la Résidence Saint-Joseph.

L’appel à l’embauche lancé mardi matin par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie consiste à pourvoir 15 postes à l’entretien ménager, et autant à partager entre la cafétéria et auprès des résidents. Les gens ayant complété un secondaire 3 peuvent postuler. Ils recevront une formation de deux à cinq heures en prévention et contrôle des infections pour entrer en poste dès que possible, à un salaire débutant à 19$ de l’heure.

«Les premiers candidats formés iront au CHSLD de Maria. Le surplus irait dans nos installations autour. Ils seront déjà prêts et formés et nous pourrons avoir des équipes dédiées s’il y a d’autres éclosions ailleurs», explique Clémence Beaulieu-Gendron, agente de communications au CISSS.

Le bilan de jeudi inclut aussi trois nouvelles guérisons, ce qui porte le total à 219 depuis le début de la pandémie. Les deux cas situés hors de la MRC d’Avignon sont localisé dans Côte-de-Gaspé et aux Îles-de-la-Madeleine.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick rétrécit la bulle MRC d’Avignon-Restigouche

D’autre part, le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonce le rétrécissement de la «bulle» formée le 1er août par la MRC d’Avignon et la région du Restigouche. À compter du vendredi midi, 25 septembre, les déplacements d’une journée entre la MRC d’Avignon et Campbellton, au Nouveau-Brunswick, seront limités aux personnes vivant dans la Première nation de Listuguj ou à Pointe-à-la-Croix.

Les gens vivant dans les autres municipalités de la MRC d’Avignon ne seront plus autorisées à traverser la frontière du Nouveau-Brunswick pour des raisons non essentielles. Cette mesure découle de la prolifération des cas de COVID-19 dans la MRC d’Avignon depuis une semaine. Les déplacements liés au travail, aux rendez-vous médicaux ou à la garde d’enfants seront toujours permis.

Les gens entrant au Nouveau-Brunswick à partir de Listuguj ou de Pointe-à-la-Croix pour une journée devront continuer à s’inscrire d’avance à www.gnb.ca/inscriptionvoyage, prouver qu’elles habitent dans une province atlantique, à Listuguj ou à Pointe-à-la-Croix, assurer les autorités qu’elles ne présentent pas de symptômes de la COVID et confirmer qu’elles n’ont pas quitté leur communauté depuis 14 jours, excepté pour aller dans une province atlantique.