La police de Québec augmentera dès mardi sa présence autour des écoles de son territoire pour faire respecter les nouvelles règles sanitaires.
La police de Québec augmentera dès mardi sa présence autour des écoles de son territoire pour faire respecter les nouvelles règles sanitaires.

COVID-19: présence policière bientôt accrue autour des écoles

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
La police de Québec augmentera dès mardi sa présence autour des écoles de son territoire pour faire respecter les nouvelles règles sanitaires.

Depuis jeudi, les élèves du secondaire qui fréquentent des écoles en zone rouge doivent porter le masque en tout temps, dès qu’ils posent le pied sur les terrains de l’établissement comme en classe.

Vendredi, chaque centre de services scolaire a fait parvenir une lettre aux parents d’élèves, signée conjointement avec le service de police, pour les aviser d’une présence policière accrue aux alentours des écoles.

«Nous sommes en appui à la Santé publique et aux intervenants du milieu scolaire», explique l’agent Pierre Poirier du service des communications de la police de Québec.

Le but premier est d’aller à la rencontre des jeunes pour les sensibiliser au respect des règles sanitaires. La police cible également ce qu’elle appelle des «lieux propices aux rassemblements». 

Comme pour tout autre citoyen, un manque de collaboration pour le respect des mesures sanitaires peut mener à la remise d’un constat d’infraction. En effet, le décret gouvernemental donne désormais le pouvoir aux policiers de remettre une amende de plus de 1000 $ à tout contrevenant. «Mais on ne veut pas se rendre là. C’est vraiment en cas de dernier recours», insiste M. Poirier.

Déplacements surveillés

La police annonce aussi venir en appui à la Sûreté du Québec pour limiter les déplacements non essentiels entre les régions au cours de la fin de semaine de l’Action de grâce. 

Les 10 et 11 octobre, des patrouilleurs seront présents aux limites du territoire de la Ville de Québec afin de sensibiliser les automobilistes aux règles concernant les déplacements, toujours dans le souci de limiter la propagation de la covid.