La rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours
La rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours

COVID-19: l’Université Laval débloque un fonds d’urgence pour ses étudiants en difficultés

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
L’Université Laval rend disponible un fonds d’urgence de 500 000$ pour ses étudiants plongés dans le pétrin par la crise de la COVID-19.

Un étudiant pourrait se voir remettre un montant maximal de 1500$, établi en fonction de chaque situation et en tenant compte des prestations gouvernementales annoncées. Le formulaire de demande est disponible en ligne sur le site du Bureau des bourses et de l’aide financière (BBAF). « Les fonds sont déjà disponibles, et les premiers versements seront remis aux étudiants dans le besoin dans un délai visé d’une semaine suivant la réception de la demande. Des membres du personnel, en télétravail, assurent le suivi des demandes et visent un traitement accéléré de ces dossiers prioritaires », assure Francis Brousseau, directeur du BBAF, par voie de communiqué.

Plusieurs étudiants ont perdu leur emploi brusquement au cours des derniers jours avec la fermeture d’une majorité de commerces. «Ce programme leur apportera un répit et une aide de première nécessité pour garder le cap et terminer plus sereinement leur parcours d’étude », espère Rénald Bergeron, vice-recteur aux affaires externes, à l’international et à la santé.

Le fonds d’aide pourrait être bonifié grâce à la contribution de la Fondation de l’Université Laval et à celle des associations étudiantes, la CADEUL et l’AELIES. Les donateurs privés peuvent aussi contribuer au fonds d’urgence par le biais de la page web https://www.ulaval.ca/fondation/covid-19.html.

La rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, a profité de l’occasion pour interpeller les grandes institutions financières. « Nos étudiantes et nos étudiants vivent des heures très difficiles et la mise en place rapide de programmes de microcrédit pourrait être déterminante dans leur capacité à mener à bien leurs études, pour ensuite contribuer à la relance de notre société qui en aura grand besoin », affirme Me D’Amours.

L’Université Laval compte 43 000 étudiants, dont 7000 étudiants internationaux.