Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'hôtel de ville de Québec
L'hôtel de ville de Québec

COVID-19: les employés de la Ville de Québec risquent des sanctions en cas de non-respect des règles sanitaires

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Devant la montée des cas de COVID dans la capitale et le laxisme observé entourant le respect des règles sanitaires, la Ville de Québec évoque maintenant la possibilité d’imposer des mesures disciplinaires auprès d’employés qui auraient des comportements inadéquats.

«Dernièrement, plusieurs interventions furent nécessaires auprès d’employés ne respectant pas les mesures préventives en milieu de travail. Également, des employés se sont présentés sur les lieux du travail avec des symptômes reliés à la COVID-19, ce qui constitue un manquement à risque élevé pour la santé et sécurité de nos employés», a fait savoir la direction générale dans une lettre interne à tous les employés.

Pour limiter les risques d’éclosions en milieu de travail, l’administration demande aux gestionnaires de «prendre les mesures nécessaires pour s’assurer du respect des mesures préventives par l’ensemble des employés et d’intervenir rapidement face à des manquements ou des comportements inadéquats dans le contexte actuel». 

Ainsi, c’est «tolérance zéro» et tout manquement sera rapporté afin d’évaluer la possibilité d’un processus disciplinaire. 

Inscriptions suspendues

Mercredi, la Ville a annoncé la suspension des inscriptions aux activités de la programmation loisirs printemps-été qui devaient débuter le jour même à 18h. Une «décision prise à la suite des derniers développements liés à l’évolution de la pandémie dans la région de Québec», fait-on savoir par voie de communiqué.