COVID-19: les dentistes et les hygiénistes dentaires prennent des mesures 

À partir de lundi et pour une période de 14 jours, tous les rendez-vous pour des traitements dentaires électifs et pour des soins buccodentaires préventifs, c’est-à-dire non urgents, devront être reportés à une date ultérieure. Seuls les patients ayant besoin de traitements urgents pourront en recevoir après évaluation de la situation par leur dentiste.

Dans un communiqué conjoint diffusé dimanche, l’Ordre des dentistes du Québec (ODQ) et l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec (OHDQ) ont émis de nouvelles directives à l’intention des professionnels œuvrant en cabinet dentaire, dans la foulée des recommandations formulées par le gouvernement du Québec au cours des derniers jours. 

«À partir du lundi 16 mars et pour une période de 14 jours, tous les rendez-vous pour des traitements dentaires électifs et des soins buccodentaires préventifs, c’est-à-dire non urgents, devront être reportés à une date ultérieure. Pour ce qui est des patients ayant besoin de traitements urgents qui résultent d’une infection, d’une douleur aiguë ou d’un traumatisme et qui nécessitent une prise en charge immédiate, les citoyens sont invités à communiquer par téléphone avec leur dentiste afin que ce dernier puisse évaluer le niveau d’urgence réel et, le cas échéant, établir le meilleur endroit ainsi que la meilleure façon pour fournir les soins en toute sécurité», précisent l’ODQ et l’OHDQ.