«Nous étions les parfaits de la classe. On regardait Montréal (au printemps) et on se disait qu’ils n’étaient pas pareils. Ça doit être eux qui nous regardent maintenant», se désole Régis Labeaume.
«Nous étions les parfaits de la classe. On regardait Montréal (au printemps) et on se disait qu’ils n’étaient pas pareils. Ça doit être eux qui nous regardent maintenant», se désole Régis Labeaume.

COVID-19: Labeaume prône le retour à la vigilance [VIDÉO]

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Le maire de Québec dit ne pas être fier de voir Québec dans la liste des régions en «préalerte» en raison du nombre élevé de cas de COVID recensés. Il demande aux citoyens de revenir à une routine plus stricte pour éviter la contamination communautaire.

«Nous étions les parfaits de la classe. On regardait Montréal (au printemps) et on se disait qu’ils n’étaient pas pareils. Ça doit être eux qui nous regardent maintenant», se désole Régis Labeaume. 

Bien sûr, des événements comme le Karaoké du Bar Le Kirouac responsable de 81 contaminations ont cristallisé la hausse du nombre de cas au cours des derniers jours. Malgré tout, le maire remarque un relâchement généralisé des normes sanitaires et de distanciation pour freiner la propagation.

«Même moi je regarde mon comportement. Suis-je aussi vigilant qu’il y a un mois ? La réponse est «Non». On ne se lave pas autant les mains qu’avant on se tasse moins quand on croise des gens sur la rue, reconnaît-il. Il faut penser à revenir à la routine d’il y a un mois, qu’on soit plus vigilant.»

La Ville fera même son effort. L’administration Labeaume a décidé de retarder la rentrée de ses employés municipaux. Le rappel devait débuter mardi. «C’est une décision qui prévaut jusqu’à nouvel ordre. Au moins jusqu’à ce qu’on reste en phase de préalerte», confirme le maire.