La propriétaire d’un bar du secteur Vanier à Québec a pris la décision de fermer temporairement son établissement après avoir appris que deux clients atteints de COVID-19 s’y seraient présentés.
La propriétaire d’un bar du secteur Vanier à Québec a pris la décision de fermer temporairement son établissement après avoir appris que deux clients atteints de COVID-19 s’y seraient présentés.

COVID-19: fermeture préventive d’un bar de Vanier

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La propriétaire d’un bar du secteur Vanier à Québec a pris la décision de fermer temporairement son établissement après avoir appris que deux clients atteints de COVID-19 s’y seraient présentés.

Geneviève Tremblay a annoncé mardi sur la page Facebook du bar La Gamelle que son établissement serait fermé le temps de le désinfecter de fond en comble et jusqu’à ce que tous ses employés aient reçu le résultat de leur test de dépistage. 

«On avait entendu parler de l’éclosion au bar Kirouac, et j’avais averti mes barmaids de redoubler de vigilance, je leur ai dit de demander aux gens s’ils étaient allés au Kirouac, on a fait des pancartes disant que je préférais que toute personne qui était allée au Kirouac n’entre pas dans mon bar pour ne pas risquer que mes clients soient contaminés», rapporte Mme Tremblay.

Selon elle, deux clients se seraient présentés au bar de l’avenue Plante samedi et dimanche. Ils auraient d’abord affirmé ne pas avoir mis les pieds au Kirouac depuis plusieurs années, pour ensuite dire qu’ils y étaient allés mais que le résultat de leur test de dépistage était négatif. 

«Puis on a appris [lundi] que les deux personnes étaient finalement positives. Tous les employés et la plupart des clients qui ont pu être en contact avec elles se sont donc mis en quarantaine volontaire en attendant le résultat de leur test», indique Geneviève Tremblay, qui estime qu’une trentaine de clients ont visité son établissement depuis samedi.

«Il n’y a aucune éclosion dans mon bar, on ne veut juste pas prendre de risques», souligne Mme Tremblay, qui digère mal le comportement «malhonnête» et «insouciant» des deux clients. «J’ai tenté de joindre la santé publique par courriel et par téléphone, mais je n’ai pas eu de retour encore», indique la propriétaire du bar La Gamelle.