Masqués et espacés sur un terrain de soccer, une quinzaine de médecins de Thetford Mines ont pris le temps de s’adresser à la caméra pour freiner la progression de la COVID-19.
Masqués et espacés sur un terrain de soccer, une quinzaine de médecins de Thetford Mines ont pris le temps de s’adresser à la caméra pour freiner la progression de la COVID-19.

COVID-19: des médecins lancent un cri du coeur alors que Chaudière-Appalaches connaît un sommet de nouveaux cas [VIDÉO]

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Des médecins ont lancé un cri du coeur dans une vidéo pour inciter les citoyens de Chaudière-Appalaches à respecter les mesures de santé publique alors que l'épidémie atteint un sommet dans la région. 

Masqués et espacés sur un terrain de soccer, une quinzaine de médecins de Thetford Mines ont pris le temps de s’adresser à la caméra pour freiner la progression de la COVID-19 dans la région, qui a enregistré 88 nouveaux cas, selon le bilan de mardi.

À LIRE AUSSI : Plus de 200 nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale

À LIRE AUSSI : Les cas de COVID-19 montent toujours en flèche au Québec

À LIRE AUSSI : Le ministre Dubé exhorte les Québécois à rester à la maison [VIDÉO]

«Aujourd'hui, c'est avec mon coeur que je vous parle comme docteur, dit à la caméra le Dr Martin Arata, médecin de famille à Thetford. La région de Chaudière-Appalaches est en éclosion, plusieurs cas de COVID sont parmi nous. Nous avons besoin de votre collaboration afin de pouvoir régler le tout rapidement».

Tour à tour, des médecins prennent la parole pour inciter les citoyens de la région à porter le masque, à respecter la distanciation sociale, à aller se faire tester s'ils ont des symptômes de la COVID et à ne pas envoyer leurs enfants à l'école s'ils soupçonnent qu'ils pourraient être infectés. 

Derrière cette initiative, Dre Audrey Godbout, oto-rhino-laryngologie (ORL) et chirurgienne cervico-faciale à l'Hôpital de Thetford Mines, explique que les médecins qui ont participé à la vidéo voyaient les cas de COVID-19 augmenter et ont voulu prendre la parole. «On trouvait que c'était vraiment un moment critique et on voulait sensibiliser la population», dit-elle. 

Tournée dimanche par un ami d'un des médecins, la vidéo a été publiée sur Facebook lundi en soirée sur la page de la Dre Godbout. Elle était d'abord destinée aux citoyens de Thetford Mines. 

«Je trouvais que c'était le temps que les médecins, on se prononce et que les gens se sentent interpellés. Depuis le début, il y a beaucoup de politique autour de ça. À un moment donné, ça reste que nous autres, les gens on les connaît, on les traite, ils nous font confiance. Ici, on n'est pas une grosse ville, les gens ils nous reconnaissent dans la rue, donc on a une certaine proximité dans les régions qu'il n'y a pas nécessairement dans les grandes villes».

La vidéo a toutefois résonné bien au-delà de Thetford Mines et de Chaudière-Appalaches. Mardi matin, le premier ministre François Legault a partagé la vidéo sur sa page Facebook, la présentant comme un «message important des médecins de Thetford Mines». En après-midi, la vidéo avait été partagée par plus de 4000 personnes et vue plus d'une centaine de milliers de fois. 

Sommet

La vidéo des médecins de Thetford Mines survient à un moment où la pandémie prend encore de l'ampleur dans ce coin de la province. 

Selon le bilan de mardi du CISSS de Chaudière-Appalaches, la région compte 88 nouveaux cas confirmés, un sommet, pour un total de 1 736 personnes infectées. Il y a maintenant 37 personnes hospitalisées, dont 6 en soins intensifs. La région compte deux décès supplémentaires, portant à 26 le nombre total de décès. 

Pour la Dre Liliana Romero, directrice de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches, ce sommet de 88 nouveaux cas témoigne de la force de la deuxième vague dans la région. «Nous avons déjà triplé le nombre de cas qu'on avait dans le pic de la première vague, dit-elle. C'est une évolution frappante».

Lors de la première vague, au printemps, le sommet quotidien était de 24 nouveaux cas dans Chaudière-Appalaches, selon la Dre Romero. 

Actuellement, environ la moitié des nouveaux cas sont attribuables à des éclosions dans des résidences pour aînés, les hôpitaux, les écoles et les milieux de travail, selon la directrice de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches. «Ça veut dire qu'il y a des éclosions qui ne sont pas encore en contrôle et qu'il y a de nouveaux cas qui s'ajoutent chaque jour», dit-elle. 

À Hôtel-Dieu de Lévis, notamment, l'éclosion a pris de l'ampleur. Mardi, on dénombrait 15 cas actifs chez les patients (+ 5 par rapport à lundi) et 22 cas actifs (+56) chez les travailleurs. Jusqu'à maintenant, un décès est lié à cette éclosion. 

À l'Hôpital de Saint-Georges, on dénombre moins de cinq cas actifs chez les patients et cinq cas actifs chez les travailleurs. À l'Hôpital de Thetford Mines, on dénombre moins de cinq cas actifs chez les usagers et chez les travailleurs. 

Éclosion au CHSLD de Lévis

Mardi, le CISSS de Chaudière-Appalaches a confirmé une nouvelle éclosion au CHSLD de Lévis avec un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs. 

Des éclosions sont toujours en cours à la résidence Accès Santé Services Plus à Thetford Mines, à la résidence Jazz de Lévis, à l'Hôtellerie Nouvel Âge à Thetford, à la résidence La Seigneurie de Lévy, à la résidence Les Jardins Saint-Alphonse à Thetford, à la résidence Jeanne d’Arc Fillion à la résidence Le Crystal à Thetford et à la résidence La Guadeloupe, à La Guadeloupe, et au CHSLD de Sainte-Perpétue. 

Mardi, aucun nouveau cas n'a été déclaré dans ces milieux d'hébergement pour aînés, sauf à la résidence privée pour aînés Jazz de Lévis, qui enregistre un nouveau cas, pour un total de 19 cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs et des décès cumulatifs. 

Dans la vidéo des médecins de Thetford Mines, le Dr Jacques Piuze, médecin de famille à la retraite, incite les citoyens de Chaudière-Appalaches à protéger leurs aînés. «Vous savez que la COVID a créé des dégâts très importants dans les CHSLD, dit-il. Faut pas que ça recommence. Soyez vigilants, on a un ennemi coriace et sournois».

En BREF 

Chaudière-Appalaches

· 88 nouveaux cas confirmés 

· 1 736 personnes infectées au total

· 37 personnes hospitalisées, dont 6 en soins intensifs

· 2 décès supplémentaires, portant à 26 le nombre total de décès

· 1 145 personnes rétablies au total