L'Université Laval suspend les séjours universitaires en Chine pour les étudiants du premier cycle.

Coronavirus: l’Université Laval suspend ses séjours en Chine

L’Université Laval se conforme à l’avis officiel du gouvernement fédéral qui déconseille tout voyage non essentiel en Chine en raison de la flambée épidémique du coronavirus.

Tous les séjours universitaires en Chine pour les étudiants du premier cycle sont suspendus. La directive sera valide tant que l’avis du gouvernement sera en vigueur.

«Les étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs et les membres du personnel désirant se rendre en Chine doivent, quant à eux, obtenir une autorisation pour séjour de risque élevé. Cette démarche est conforme à la Politique sur la sécurité des séjours à l’international ou dans les régions éloignées du Canada», peut-on lire dans le communiqué.

L’UL invite aussi sa communauté à «faire preuve de vigilance» en évitant les escales en Chine au cours de leurs déplacements à l’international. Le nouveau virus est considéré comme une urgence de santé publique de portée internationale par le gouvernement canadien.

Afin de suivre l’évolution de la situation et de connaître les mesures mises en place par l’université, la section Coronavirus 2019 a été créée sur le site Web de l’établissement.