Le Soleil, Erick Labbe

Convention de 6 ans pour les syndiqués de La Capitale

L’entente de principe qui était intervenue entre la direction de la compagnie d’assurances La Capitale et le Syndicat canadien de la fonction publique quant au renouvellement de la convention collective a été entérinée à la quasi-unanimité.

Les 680 travailleurs de La Capitale auront ainsi une convention collective d’une durée de six ans, soit jusqu’en 2021. Ceux-ci travaillent dans les services administratifs, techniques, d’assurances, d’entretien, au siège social de l’entreprise à Québec, ainsi qu’à Montréal.

Le nouveau contrat de travail prévoit des augmentations de salaire de 2 pour cent pour les quatre premières années de la convention collective, en plus d’une hausse potentielle pouvant atteindre 2,5 pour cent si l’Indice des prix à la consommation dépasse 2 pour cent.

Pour la cinquième année du contrat de travail, la hausse prévue est de 2,25 pour cent pouvant atteindre 3 pour cent si l’IPC dépasse 2 pour cent.

Pour la sixième année, la hausse prévue est de 2,25 pour cent pouvant atteindre 3 pour cent si l’IPC dépasse 2,25 pour cent.

Des améliorations ont aussi été apportées au régime de retraite, qui a subi une refonte complète de ses règles de financement en plus de l’instauration d’une prestation de raccordement entre 61 et 65 ans.

De même, trois congés de maladie supplémentaires ont été obtenus, a fait savoir la section locale 2310 du SCFP, qui est affilié à la FTQ.

Au cours d’une entrevue lundi, Jean-Julien Mercier, conseiller syndical du SCFP, s’est réjoui de cette entente, qui a pris un certain temps à survenir, les négociations ayant été «corsées». «Les planètes étaient alignées pour qu’on arrive à ce règlement qui est extrêmement satisfaisant», a-t-il commenté.

Fait rare: les quatre unités d’accréditation syndicale ont entériné l’entente à 100, 100, 100 et 99 pour cent.

De son côté, la direction de La Capitale a dit avoir voulu se positionner comme «employeur de choix» en offrant à ses employés des hausses de salaire compétitives.

Le SCFP est le plus grand des syndicats affiliés à la FTQ; il compte 116 000 membres au Québec, dans les médias, l’énergie, les municipalités, l’éducation, notamment.