Le Soleil

Constat pour vitesse excessive: un enquêteur discrédite un patrouilleur

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Les relations entre enquêteurs et patrouilleurs ne sont pas toujours des plus cordiales à la Sûreté du Québec, à en croire un jugement de la Cour du Québec. Celle-ci a eu à se prononcer sur la légitimité de deux constats d’infraction remis à un enquêteur pour avoir suivi une autopatrouille de trop près et avoir roulé à une vitesse excessive dans une zone de 70 km/h.