Le Soleil
La mise en place des installations du Big Air demande à elle seule un montant de 250 000 $. La présidente de Gestev, Chantal Lachance, indique aussi que ces installations ne sont pas permanentes, c’est donc à recommencer et à ajouter aux dépenses chaque année.
La mise en place des installations du Big Air demande à elle seule un montant de 250 000 $. La présidente de Gestev, Chantal Lachance, indique aussi que ces installations ne sont pas permanentes, c’est donc à recommencer et à ajouter aux dépenses chaque année.

C’est fini pour le Jamboree des neiges à Québec

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Après 20 éditions, la Corporation événements d’hiver de Québec et Gestev ne ramèneront pas le Jamboree pour des raisons financières, l’événement est tout simplement trop cher à produire.