Le quatuor de propriétés mal en point détonne dans la très touristique rue Saint-Paul. Ici, le 141, rue Saint-Paul.
Le quatuor de propriétés mal en point détonne dans la très touristique rue Saint-Paul. Ici, le 141, rue Saint-Paul.

Un entrepreneur promet d'éliminer les «verrues» de la rue Saint-Paul 

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Aujourd’hui, nous vous offrons un quatre pour un dans le cadre de notre série. Quatre propriétés du Vieux-Port ayant une valeur historique, toutes mal en point c’est le moins que l’on puisse dire. Et toutes rachetées par un même entrepreneur qui promet d’éliminer d’un trait ces «verrues» de la rue Saint-Paul, à coup de millions de dollars.