Le Soleil
Le projet pour les 209 et 213, rue Saint-Paul sont sur la glace. Le ministère de la Culture refuse les plans du promoteur.
Le projet pour les 209 et 213, rue Saint-Paul sont sur la glace. Le ministère de la Culture refuse les plans du promoteur.

Deux verrues de la rue Saint-Paul soignées, mais il en reste d’autres

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Nous vous avions présenté le projet de l’homme d’affaires Nicolas Paradis, dans le cadre de notre série sur les bâtiments négligés de la capitale. Il promettait de soigner quatre grosses verrues immobilières de la rue Saint-Paul, dans le Vieux-Port, en un seul traitement-choc. Finalement, il s’est résolu à en traiter seulement deux, pour l’instant… Et il demande à la ministre de la Culture, Nathalie Roy, de l’autoriser à s’attaquer aux deux autres.