Ancien poste de la GRC dévasté: la police et la Ville interviennent

CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS

Ancien poste de la GRC dévasté: la police et la Ville interviennent

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Fin janvier, nous vous avions parlé du vieux poste de la GRC dans le quartier Saint-Sacrement. Vide, le bâtiment est dévasté. Il y a du nouveau : depuis la diffusion de notre dossier, la Ville a interpellé le propriétaire torontois et les policiers ont chassé des squatteurs.
La maison seigneuriale coincée derrière la boulangerie abandonnée sera-t-elle sauvée? [VIDÉO]

Ces bâtiments négligés

La maison seigneuriale coincée derrière la boulangerie abandonnée sera-t-elle sauvée? [VIDÉO]

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / La maison qui attire aujourd’hui notre attention a été la proie des flammes. Elle est abandonnée et placardée depuis des lunes. Le terrain qui l’entoure est contaminé. Et elle est enclavée dans un immeuble industriel… La Ville essaie néanmoins toujours d’acheter ce qu’il en reste avec l’espoir que ce vestige seigneurial revive.
Saint-Roch: un hôtel de 11 M$ coiffera-t-il le bureau du coroner?

CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS

Saint-Roch: un hôtel de 11 M$ coiffera-t-il le bureau du coroner?

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Aujourd’hui, faisons un arrêt dans Saint-Roch. Il s’y trouve une propriété vide, en partie barricadée, qui raconte une histoire d’hôtellerie, de musique, de bouffe, d’émissions de télévision et d’enquêtes sur des incendies. Intrigués? Suivez-nous!
Sainte-Foy: une épicerie de quartier debout devant les tours [VIDÉO]

Ces bâtiments négligés

Sainte-Foy: une épicerie de quartier debout devant les tours [VIDÉO]

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Dans le brouhaha du plateau de Sainte-Foy, où des bâtisseurs font pousser des tours à la vitesse grand V, les vestiges placardés de la vieille épicerie de la paroisse Saint-Denys tiennent toujours bien droit… Mais elle ne fait pas le poids.
Un ancien poste de la GRC dévasté au cœur de Saint-Sacrement [PHOTOS]

Ces bâtiments négligés

Un ancien poste de la GRC dévasté au cœur de Saint-Sacrement [PHOTOS]

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Planté au cœur du quartier Saint-Sacrement, l’ancien poste du détachement de Québec de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) est dévasté. Patiente, la Ville s’attend à ce que le propriétaire torontois l’élimine éventuellement pour construire un complexe résidentiel sur le lot de grande valeur.
La Ville de Québec déploie l’artillerie juridique pour forcer la démolition d’un immeuble de Beauport

La Capitale

La Ville de Québec déploie l’artillerie juridique pour forcer la démolition d’un immeuble de Beauport

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Généralement, ce sont des entrepreneurs qui font des pieds et des mains pour obtenir un permis de démolir des bâtiments, parfois patrimoniaux, histoire de construire plus gros et plus moderne. Mais, pour une très rare fois, la Ville se bat devant le tribunal pour réduire elle-même à néant une propriété de Beauport.
Quoi faire avec cette maison inhabitée de Beauport, appartenant à Ashton?

Actualités

Quoi faire avec cette maison inhabitée de Beauport, appartenant à Ashton?

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Nouvelle étape de notre série sur les bâtiments inoccupés, abandonnés, de la capitale. Aujourd’hui, pointons les projecteurs sur le 501, avenue Joseph-Giffard. La maison ayant une «bonne valeur patrimoniale» est inhabitée depuis une douzaine d’années. Alors, cette propriété des Placements Ashton Leblond, de Ashton casse-croûte, quel sera son avenir?
20 ans d’infractions, sans que cette maison patrimoniale soit retapée

La Capitale

20 ans d’infractions, sans que cette maison patrimoniale soit retapée

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CES BÂTIMENTS NÉGLIGÉS / Chers lecteurs et lectrices, vous lisez en grand nombre les articles traitant de bâtiments négligés, abandonnés, de la capitale. Alors, poursuivons notre série! Attardons-nous au dossier d’une maison qui n’est pas à proprement parler inhabitée, puisque le propriétaire résiderait toujours au sous-sol. Mais elle souffre, cette demeure ayant une «valeur patrimoniale supérieure». Cela même si les plaintes citoyennes et les constats d’infraction municipaux s’accumulent depuis une vingtaine d’années.