Anton, Peter et Marian Stastny lors de la Marche bleue en 2010.

Centre Vidéotron: Peter avec Marian et Anton

Peter Stastny sera immortalisé avec ses frères Marian et Anton devant le Centre Vidéotron. Le maire Régis Labeaume accède à la demande formulée par l’ancien Nordiques à condition de respecter l’enveloppe prévue au départ pour la sculpture.

Jeudi, la Ville de Québec a annoncé que le plus prolifique des Stastny avait recueilli 45 % des 19 074 voies exprimées lors d’un sondage en ligne visant à identifier quel joueur des Nordiques serait sculpté dans le bronze et installé sur la place Jean-Béliveau.

Vendredi, en entrevue au FM93, Peter a toutefois exprimé le souhait que son aîné Marian et son cadet Anton soient représentés à ses côtés. Les trois frères originaires de Bratislava ont quitté la Tchécoslovaquie communiste au début des années 80 pour venir jouer au hockey à Québec, où ils sont vite devenus des têtes d’affiche.

«Je serais prêt à changer ma statue pour en avoir une avec mes deux frères. C’était un des plus grands souvenirs, des plus grands honneurs pour moi de jouer avec mes deux frères», a déclaré le célèbre numéro 26 à la radio.

«J’ai trouvé ça bon. Y’a pas de souci. On va le faire pour les trois. Pour le même prix là», a réagi lundi le maire Labeaume, tout sourire.

Le politicien n’était pas vraiment surpris de la demande. «C’est très correct de sa part. Le gars a une belle générosité et il est reconnaissant», a-t-il souligné.

L’œuvre d'art en hommage aux Stastny sera aménagée à l'automne 2019. Elle ira en rejoindre une autre représentant l’As Jean Béliveau, qui doit être dévoilée à l'automne. Le projet de commémoration couvrant cinq périodes de hockey à Québec coûtera 1 million $ sur cinq ans. La Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec se partagent la facture.