Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a par ailleurs annoncé qu’une deuxième clinique mobile de dépistage sera déployée dès vendredi afin de tester l’ensemble des élèves de l’école secondaire Jean-de-Brébeuf.
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a par ailleurs annoncé qu’une deuxième clinique mobile de dépistage sera déployée dès vendredi afin de tester l’ensemble des élèves de l’école secondaire Jean-de-Brébeuf.

Capitale-Nationale: toujours dans le jaune, mais pour combien de temps?

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La situation se stabilisait jeudi dans la Capitale-Nationale, qui enregistrait 52 nouveaux cas de COVID-19. Le CIUSSS a toutefois signalé deux nouveaux décès et une éclosion dans un septième milieu d’hébergement pour aînés, en plus d’annoncer, pour la deuxième fois cette semaine, la tenue d’une opération de dépistage dans un établissement scolaire de Québec, cette fois à l’école secondaire Jean-de-Brébeuf. Du côté de Chaudière-Appalaches, une légère hausse de cas est observée, notamment en raison d’une nouvelle éclosion dans une résidence privée pour aînés (RPA) du comté de Bellechasse. Tant dans la Capitale-Nationale que dans Chaudière-Appalaches, le nombre d’hospitalisations a augmenté.

Avec ses 60 nouveaux cas par million d’habitants (moyenne sur sept jours), la Capitale-Nationale pourrait passer à l’orange, mais les autorités préfèrent attendre de voir la tendance sur plusieurs jours, a expliqué jeudi en conférence de presse le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda. D’autant que depuis deux jours, la situation est stable dans la région (53 nouveaux cas mercredi et 52 jeudi). 

Sauf que dans son bilan de jeudi, le CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait état de deux nouveaux décès survenus dans la communauté et d’une septième éclosion en milieu d’hébergement pour aînés. Il s’agit de la résidence Le Marquisat des Plaines, qui compte actuellement pas moins de 10 résidents et «moins de cinq» employés infectés. 

Dans les six autres milieux d’hébergements touchés par une éclosion (la résidence intermédiaire Clairière du Boisé, Place Alexandra, le CHSLD Louis-Hébert de même que les résidences Kirouac et Humanitae), la situation était stable, jeudi.

Le nombre de personnes hospitalisées a également augmenté au cours des dernières 24 heures, passant de 26 à 35. De ce nombre, cinq sont aux soins intensifs, comme la veille. 

Il faut noter ici que le nombre d’hospitalisations inclut désormais tant les personnes qui souffrent de complications de la COVID-19 que celles qui sont seulement isolées en milieu hospitalier (et qui sont issues de milieux d’hébergement pour aînés). Cette semaine, le CIUSSS faisait état de cinq personnes isolées en milieu hospitalier.

Dépistage à l’école Jean-de-Brébeuf

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a par ailleurs annoncé qu’une deuxième clinique mobile de dépistage sera déployée dès vendredi afin de tester l’ensemble des élèves de l’école secondaire Jean-de-Brébeuf. Pas moins de cinq classes (trois de secondaire V et deux de secondaire IV) étaient déjà en isolement dans cet établissement de Limoilou, pour un total de 150 élèves.

«Quelque 300 étudiants de secondaire III, IV et V seront dépistés demain [vendredi] et environ 230 étudiants de secondaire I et II le seront mardi, entre 9h et 17h», détaille le CIUSSS de la Capitale-Nationale dans son communiqué de jeudi.

«Le risque de transmission à l’ensemble de l’école est considéré comme faible, mais nous sommes proactifs afin de déceler des cas possibles», explique le directeur de santé publique par intérim, le Dr Jacques Girard, qui estime que «le virus a pu se transmettre lors de rencontres à l’extérieur de l’école ou entre frères et sœurs de niveaux différents». 

Plus tôt cette semaine, une opération semblable a eu lieu à l’école primaire Sans-Frontière, où environ 300 personnes ont été invitées à se faire tester. Deux autres écoles de la région sont actuellement considérées en éclosion, soit les écoles Dominique-Savio et Grande-Hermine, dans Limoilou, mais aucune opération de dépistage massif n’y est prévue. 

À LIRE AUSSI: La clinique de dépistage déployée à l’école Sans-Frontière dans Vanier

Depuis le début de la rentrée scolaire, au moins 25 écoles ont été mises sous surveillance à Québec après la découverte d’au moins un cas ce COVID-19.

Le bar Kirouac a rouvert ses portes sous haute surveillance, jeudi.

Réouverture du bar Kirouac

Du côté des bars, aucune nouvelle éclosion n’a été signalée, et aucun nouveau cas n’a été rapporté en lien avec le bar Kirouac, la microbrasserie La Souche et le Pub X, qui comptent toujours respectivement 72, 19 et neuf cas cumulés.

Fermé depuis près de trois semaines, le bar Kirouac a rouvert ses portes sous haute surveillance, jeudi, alors que des représentants de la santé publique, de la CNESST et du Service de police de la Ville de Québec ont visité l’établissement pour s’assurer du respect des mesures sanitaires.

Chaudière-Appalaches

Dans Chaudière-Appalaches, une nouvelle éclosion a été signalée à la RPA Jeanne d’Arc Fillion, située à Saint-Nazaire-de-Dorchester. Cinq résidents et «moins de cinq travailleurs» ont jusqu’à maintenant été infectés. 

«Tous les résidents et les travailleurs ont été dépistés et les résultats sont attendus prochainement. Toutes les mesures de prévention et de sécurité nécessaires afin de protéger la santé des résidents et des travailleurs sont mises en place», assure le CISSS dans son communiqué quotidien.

Un nouveau cas de COVID-19 a par ailleurs été enregistré du côté des travailleurs de la ressource d’hébergement Le Crystal de Thetford Mines, qui compte au total 25 résidents et 11 employés infectés. 

Comme dans la Capitale-Nationale, le nombre de personnes hospitalisées pour la COVID-19 a augmenté dans Chaudière-Appalaches au cours des dernières 24 heures. Dans son dernier bilan, le CISSS fait état de sept personnes hospitalisées, soit cinq de plus que mercredi. L’une d’elles est maintenant aux soins intensifs. 

Dans les trois autres milieux d’hébergement pour aînés touchés par au moins un cas de CVID-19 (RPA Saint-Guillaume, à Saint-Georges, Jardins Saint-Alphonse, à Thetford Mines, et CHSLD Saint-Alexandre, également à Thetford), la situation restait stable, jeudi. 

Du côté des écoles de la région, la liste du ministère de la Santé faisait toujours état jeudi d’une quinzaine d’écoles touchées pas au moins un cas de COVID-19, dont trois sont considérées en éclosion, soit l’école primaire Saint-Hélène, dans le secteur de Lévis, l’école primaire des Deux-Rives, à Saint-Georges, et l’école secondaire Veilleux, à Saint-Joseph.

À LIRE AUSSI: Capitale-Nationale: une zone toujours jaune, presque orange

En bref

Capitale-Nationale

  • + 52 nouveaux cas, + 2 cas entre le 9 et le 14 septembre qui n’avaient pas été comptabilisés, pour un total de 2731 depuis le début de la pandémie
  • 1917 personnes rétablies
  • 202 personnes décédées
  • 35 personnes hospitalisées, dont cinq aux soins intensifs
  • 612 cas (confirmés) actifs

Où se faire tester:

  • Place Fleur de Lys, de 7h à 20h
  • Parc Colbert (2400, avenue Dalton), de 7h à 20h
  • ExpoCité, de 8h à 17h

Chaudière-Appalaches

  • +20 nouveaux cas, pour un total de 831 depuis le début de la pandémie
  • 647 personnes rétablies
  • 10 personnes décédées 
  • 7 personnes hospitalisées, dont une aux soins intensifs
  • 174 cas (confirmés) actifs

Où se faire tester: 

  • Clinique mobile le 18 septembre: Maison des aînés de Lévis, ouverte de 8h45 à 15h30
  • Centre Paul Gilbert, de 8h à 22h la semaine et de 8h à 16h la fin de semaine
  • Hôpital de Montmagny, de 8h à 16h les mardis, jeudis, samedis et dimanches, et de 13h à 16h les lundis, mercredis et vendredis
  • Hôpital de Thetford Mines, du lundi au dimanche, de 8h à 16h
  • Hôpital de Saint-Geroges, du lundi au dimanche, de 9h à 17h

Le CISSS de Chaudière-Appalaches ouvrira une nouvelle clinique de dépistage à Lévis dont les détails seront précisés dans les prochaines heures