Le Soleil
Entouré d’une vingtaine de médecins et d’élus, le député de Rimouski, Harold LeBel, avait organisé un point de presse près de l’hôpital de Rimouski, lundi, pour réclamer le campus de médecine décentralisé de l’Université Laval à Rimouski.
Entouré d’une vingtaine de médecins et d’élus, le député de Rimouski, Harold LeBel, avait organisé un point de presse près de l’hôpital de Rimouski, lundi, pour réclamer le campus de médecine décentralisé de l’Université Laval à Rimouski.

Campus de médecine décentralisé de l’UL: on coupe la poire en deux

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE – Pour satisfaire à la fois les gens de Lévis et ceux de Rimouski qui souhaitaient accueillir le campus de médecine décentralisé, l’Université Laval et ses partenaires ont annoncé, jeudi, que la formation des deux premières années du doctorat en médecine serait divisée en deux cohortes : l’une à l’hôpital régional de Rimouski, l’autre à l’Hôtel-Dieu de Lévis.