CAA-Québec à la rescousse du covoiturage

Le regroupement d'automobilistes CAA-Québec s'est porté à la rescousse du projet pilote de covoiturage sur l'autoroute Robert-Bourassa.
Celui-ci a été annoncé mardi par le ministère des Transports et la Ville de Québec, et dénoncé mercredi par Accès transports viables.
Cet automne, les véhicules avec deux personnes ou plus à bord pourront ainsi emprunter les voies réservées pour le transport en commun situées au centre de la chaussée.
«Pour nous, cet accès constituera un test des plus intéressants de transport collectif, dont le covoiturage est une partie intégrante et s'avère actuellement encore trop peu utilisé par les automobilistes», a déclaré Sophie Gagnon, vice-présidente aux communications de CAA-Québec.
Soulignant que les voies réservées n'étaient pas conçues pour accueillir des automobiles en plus des autobus, l'organisation rappelle l'importance d'encadrer le projet pour assurer la sécurité des usagers.