Bob Rae a été envoyé spécial du Canada pour les enjeux humanitaires et relatifs aux réfugiés, et avant cela envoyé spécial du Canada au Myanmar, pour le drame des Rohingyas.
Bob Rae a été envoyé spécial du Canada pour les enjeux humanitaires et relatifs aux réfugiés, et avant cela envoyé spécial du Canada au Myanmar, pour le drame des Rohingyas.

Bob Rae est nommé ambassadeur du Canada auprès de l'ONU

OTTAWA — Bob Rae devient le nouvel ambassadeur du Canada auprès des Nations unies. Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination lundi matin. 

Il s'agit de la plus récente affectation de l'ancien premier ministre néo-démocrate de l'Ontario, qui a été envoyé spécial du Canada pour les enjeux humanitaires et relatifs aux réfugiés, et avant cela envoyé spécial du Canada au Myanmar, pour le drame des Rohingyas.

Âgé de 71 ans, M. Rae suit ainsi les traces de son père, Saul Rae, qui avait été ambassadeur auprès de l'ONU de 1972 à 1976. Il avait été nommé à ce poste par le père du premier ministre actuel, Pierre Elliott Trudeau.

Bob Rae a été premier ministre néo-démocrate de l'Ontario de 1990 à 1995, avant de se joindre éventuellement aux libéraux fédéraux. Il avait même tenté sa chance lors de la course à la direction du Parti libéral du Canada en 2006, et il est devenu plus tard, en 2010, chef intérimaire, lorsque Michael Ignatieff a annoncé sa démission. Il a tenu les rênes du parti jusqu'à ce que Justin Trudeau soit élu chef en 2013.

M. Rae succède à Marc-André Blanchard, en poste depuis quatre ans, qui aurait «informé le premier ministre de son intention de quitter son poste plus tôt cette année», indique le cabinet de M. Trudeau dans un communiqué. Cette nomination survient à la suite des efforts infructueux du Canada pour décrocher un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Le Canada a été battu au premier tour par la Norvège et l'Irlande, le mois dernier, lors d'un scrutin secret des membres.

«M. Rae apporte à ce poste de vastes connaissances, dont celles acquises récemment comme envoyé spécial du Canada, indique le communiqué. Tout au long de ses fonctions, il a travaillé en étroite collaboration avec les Nations unies et la communauté internationale pour aider à diriger les efforts déployés par le Canada pour régler des questions urgentes concernant l'aide humanitaire et les réfugiés dans le monde.»

Le communiqué indique que «M. Rae s'appuiera sur le travail de l'ambassadeur sortant pour aider à promouvoir les intérêts du Canada à l'étranger, notamment pour favoriser le développement durable et faire face aux conséquences des changements climatiques».

M. Trudeau a aussi tenu à remercier Marc-André Blanchard pour ses services pendant plus de quatre ans. «Grâce à son dévouement, il a grandement contribué à l'avancement de la coopération mondiale. Il a également aidé le Canada à renouer avec ses partenaires pour augmenter notre présence dans le monde et il nous a prêté main-forte alors que nous nous attaquons aux défis les plus importants de notre époque.»