En date de dimanche, la Santé publique rapportait 116 nouvelles infections dans la Capitale-Nationale.
En date de dimanche, la Santé publique rapportait 116 nouvelles infections dans la Capitale-Nationale.

Bilan en baisse dans la Capitale-Nationale, encore élevé en Chaudière-Appalaches 

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Pendant que la province franchissait dimanche le cap des 100 000 cas depuis le début de la pandémie, Chaudière-Appalaches enregistrait pour une cinquième journée de suite une séquence aux alentours des 90 nouveaux cas quotidiens. La tendance était à la baisse par rapport au début de la semaine dans la Capitale-Nationale.

En date de dimanche, la Santé publique rapportait 116 nouvelles infections dans la Capitale-Nationale. Bien qu’élevée pour la région, cette donnée demeure bien loin du sommet de 272 nouveaux cas en 24 heures atteint lundi.

Ainsi, la région de Québec a dépassé samedi la barre des 8000 cas confirmés depuis le début de la pandémie. Un total désormais de 8233 cas ont été confirmés. Au cours des sept derniers jours, pas moins de 1060 personnes de plus ont été infectés par le virus sur ce territoire, un nombre minimalement en baisse en comparaison avec la semaine précédente (11 au 17 octobre), alors qu’on en comptait 1070.

Par ailleurs, aucun nouveau décès n’est survenu dans la région de Québec qui totalise toujours 285 morts attribuables au virus depuis le début de la pandémie.

Du côté de Chaudière-Appalaches toutefois, les cinq derniers jours ont oscillé autour des 90 nouveaux cas quotidiens, un nombre fort élevé par rapport à ce qu’avait connu la région lors de la première vague du printemps. Dimanche, elle en rapportait 90, non loin du triste record de 98 infections supplémentaires pour ce territoire fracassé mercredi.

Les sept derniers jours comptabilisent 550 cas confirmés en Chaudière-Appalaches, ce qui représente une hausse par rapport à la semaine précédente (11 au 17 octobre), alors que 521 s’étaient ajoutés au bilan cette semaine-là.

Trois personnes de plus ont succombé à la COVID-19 dans cette région, portant à 57 le total depuis le mois de mars, sur 3139 infectées.  

Situation dans les milieux d’hébergement

Si la transmission communautaire est bien présente, quelques nouveaux cas ont également été rapportés dans les milieux d’hébergement pour aînés de la grande région de Québec depuis le bilan émis samedi par les autorités de santé publique.

Entre autres, dans la Capitale-Nationale, des centres d’hébergement comme les CHSLD Saint-Raymond et Saint-Augustin se trouvaient en situation «critique» et enregistraient deux et trois nouvelles infections.

La situation a aussi progressé rapidement au CHSLD d’Assise, où huit des 10 cas totaux ont été confirmés dans les dernières heures.

Deux cas supplémentaires ont été rapportés à la résidence privée pour aînés Saint-Amand, située à Limoilou qui en comptait déjà 16. À Baie-Saint-Paul, la résidence Les Bâtisseurs compte quant à elle un premier cas actif de COVID-19.

Le CHSLD Cap St-Ignace est l’établissement de la rive-sud du fleuve, en Chaudière-Appalaches, où le plus grand nombre de cas s’est ajouté en 24 heures, avec sept de plus. Au CHSLD Richard Busque de Saint-Georges, il y en a eu trois supplémentaires.

La résidence privée pour aînés Hôtellerie Nouvel Âge de Thetford Mines comptait un seul nouveau cas, à l’instar du CHSLD Chanoine-Audet.

La résidence Les Marronniers, à Lévis, apparaissait dans la liste des milieux touchés avec un cas actif.