La démolition intérieure de la bibliothèque Gabrielle-Roy pourra finalement commencer en janvier, avec quelques mois de retard. En attendant la réouverture de 2022, les usagers peuvent visiter la bibliothèque temporaire du centre communautaire Saint-Roch (photo).

Bibliothèque Gabrielle-Roy: finalement la démolition en janvier

La démolition intérieure de la bibliothèque Gabrielle-Roy pourra finalement commencer en janvier, avec quelques mois de retard.

La Ville de Québec vient d’octroyer le contrat pour éliminer les «composantes» : murs, portes, persiennes… Ce «démantèlement sélectif» permettra de lancer ensuite les phases subséquentes de la cure de 42 millions $ que subira l’institution, cœur du réseau des bibliothèques de la capitale.

L’administration municipale avait annulé un précédent appel d’offres pour la démolition, publié au printemps. Les entrepreneurs étaient trop chérants. 

Cette fois, le plus bas soumissionnaire a misé 692 500 $. C’est loin des plus de 1,46 million $ réclamés par le moins gourmand des participants au premier appel d’offres. 

La recherche d’un démolisseur plus raisonnable aura toutefois un impact sur l’échéancier. Les travaux devraient débuter en janvier, quelques mois plus tard que prévu. Ce qui repoussera de quelques semaines la réouverture de la bibliothèque en 2022. 

La bibliothèque Gabrielle-Roy serait la plus grande bibliothèque municipale au Québec. Depuis 1983, elle aurait reçu plus de 25 millions de visites.