Le maire Régis Labeaume et le président d'honneur du 5e Bal du maire, en 2015, René Rouleau entourent Virgine Boussonnière de Jeunes musiciens du Monde.  À l'arrière, Éric Bujold, président du conseil d'administration de la Fondation Québec Jeunes et Luc Richer de Motivaction Jeunesse.

Bal du maire: objectif de 300 000 $ pour les jeunes en difficulté

Le cinquième Bal du maire au profit de la Fondation Québec Jeunes se tiendra le 4 décembre sous le thème Festivité à Versailles.
«Je ne sais pas si Régis a eu quelque chose à voir sur ce choix-là», a blagué René Rouleau, président et chef de la direction de La Capitale groupe financier qui agira comme président d'honneur de cette soirée philanthropique qui se tiendra au Château Frontenac.
L'objectif du Bal du maire est d'amasser 300 000 $ au profit de divers organismes de la région venant en aide aux jeunes.
L'an dernier, des organismes comme Jeunes musiciens du monde, Motivaction Jeunesse, le Patro de Charlesbourg, SQUAT Basse-Ville, YMCA-St-Roch et le Centre d'amitié autochtone de Québec ont, par exemple, bénéficié des sommes pour divers projets. Les organismes aidés par les profits du bal 2015 seront déterminés au printemps prochain.
Jusqu'à une quarantaine de tables de 10 personnes sur 43 sont déjà vendues pour la fête de décembre. «Il y a une très belle demande», a dit le président du conseil d'administration de la Fondation Québec Jeunes, Éric Bujold.
Le maire Régis Labeaume a aussi profité de la conférence de presse annonçant le bal pour rappeler l'engagement des gens d'affaires. «À Québec, dans les entreprises, ce sont quasiment toujours les mêmes qui contribuent», a-t-il dit, une réflexion qu'il a souvent soulevée ces derniers temps. «Mais je tiens à dire combien les gens d'affaires sont généreux.»