Le Soleil
Thomas Donohue, le président de la Chambre de commerce américaine (troisième à partir de la gauche) a vanté les mérites de l’ALENA qui a, selon lui, bien servi le Canada, le Mexique et les États-Unis pour se relever de la crise économique de 2008.
Thomas Donohue, le président de la Chambre de commerce américaine (troisième à partir de la gauche) a vanté les mérites de l’ALENA qui a, selon lui, bien servi le Canada, le Mexique et les États-Unis pour se relever de la crise économique de 2008.

B7: les leaders mondiaux unis contre le protectionnisme

David Rémillard
David Rémillard
Le Soleil
Entouré d’homologues des pays du G7 dénonçant à l’unanimité le protectionnisme, évitant toutefois d’aborder de front le repli des États-Unis, le président de la Chambre de commerce américaine, Thomas Donohue, a réitéré vendredi son appui sans faille à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui en est à une étape critique de sa renégociation.