La population de Sainte-Brigitte-de-Laval est invitée à faire bouillir l’eau «à gros bouillons pendant une minute [ou à utiliser] de l’eau embouteillée».
La population de Sainte-Brigitte-de-Laval est invitée à faire bouillir l’eau «à gros bouillons pendant une minute [ou à utiliser] de l’eau embouteillée».

Avis d'ébullition d'eau à Sainte-Brigitte-de-Laval

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Des bactéries ont été trouvées dans le réseau de distribution d’eau de Sainte-Brigitte-de-Laval. Depuis mercredi soir, la Ville demande aux citoyens de faire bouillir l’eau.

L’eau distribuée dans le réseau de la ville pourrait contenir des microorganismes «dangereux» pour la santé, indique-t-on dans un communiqué. De récentes analyses ont en effet permis de découvrir la présence de coliformes fécaux ou de bactéries Escherichia coli. 

Pour éviter des symptômes à la consommation, comme les vomissements, la diarrhée et les maux de ventre, la population de Sainte-Brigitte-de-Laval est invitée à faire bouillir l’eau «à gros bouillons pendant une minute [ou à utiliser] de l’eau embouteillée».

L’avis d’ébullition est en vigueur jusqu’à l’émission d’un avis contraire, écrit la Ville. 

D’ici là, l’eau du robinet ne devrait pas être utilisée pour boire ou préparer des breuvages, les biberons ou les aliments pour bébés ou encore pour les animaux. Laver les aliments crus, fabriquer des glaçons et se brosser les dents sont aussi à éviter sans avoir préalablement fait bouillir l’eau. 

«Il est demandé de jeter les glaçons (n’oubliez pas les réservoirs des réfrigérateurs), boissons et aliments préparés après le 6 octobre 2020», ajoute-t-on.

Toutefois, il est possible de faire usage de l’eau du robinet pour se laver, pour laver la vaisselle à l’eau chaude avec du détergent ou encore préparer des mets dont la cuisson exige une ébullition prolongée.