Des employés de Revenu Québec ont manifesté en avril devant les bureaux de leur employeur, à Montréal.

Autre grève à Revenu Québec: impasse dans les négociations

Après une grève de deux jours à la mi-août, les 4600 professionnels de Revenu Québec, membres du SPGQ, débraient de nouveau cette fin de semaine, en raison de l'impasse dans les pourparlers pour le renouvellement de la convention collective.

Le président du SPGQ, Richard Perron, dénonce l'absence de mandat de la partie patronale à la table de négociations pour parvenir à un accord sur les conditions salariales.

Vendredi, plusieurs syndiqués ont manifesté durant l'heure du dîner, à Sherbrooke, Trois-Rivières, Rimouski, Saguenay, Gatineau, Québec et Montréal, notamment.

Selon le syndicat, une grève pendant la fin de semaine a des impacts puisque c'est durant cette période que des professionnels de Revenu Québec peuvent se rendre dans des restaurants et des bars pour faire des vérifications. De plus, c'est aussi à ce moment que se fait de l'entretien du système informatique.

La convention collective de ces travailleurs est échue depuis mars 2015. Les professionnels concernés sont entre autres des agents de gestion financière, des comptables, des vérificateurs d'impôt et des analystes informatiques.