Le maire de Matane, Jérôme Landry, a présenté un budget équilibré de 33,7 millions $ pour 2020 et a annoncé une augmentation des taxes foncières de 2,2 %.

Augmentation de 2,2 % des taxes foncières à Matane

Les contribuables de Matane verront leur compte de taxes foncières augmenter de 2,2 %, ce qui est à peu près égal à l’indice des prix à la consommation (IPC) du Québec, qui est de 2,3 %. La hausse est cependant supérieure à l’IPC du Canada, qui se situe à 1,9 %. Par conséquent, le propriétaire d’une maison moyenne évaluée à 150 000 $ devra payer de 45 $ à 60 $ de plus, selon le secteur où il habite.

Donc, la taxe foncière augmentera de 11 ¢ par 100 $ d’évaluation pour se situer à 1,37 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. Les immeubles agricoles profiteront d’un allégement foncier. Ainsi, la taxe diminuera de 1,26 $ à 1,09 $ par tranche de 100 $ d’évaluation.

Lors d’une séance extraordinaire tenue mardi, le conseil municipal a adopté un budget équilibré pour 2020 de 33,7 millions $, soit une augmentation de 6 % comparativement à l’année passée. Les élus en ont aussi profité pour adopter le programme d’immobilisations pour 2020-2021-2022, qualifié «d’audacieux».

Les taxes représentent 24,1 millions $ en revenus. Par ailleurs, la valeur du rôle d’évaluation diminuera de 3,2 % en 2020. En revanche, une bonification des subventions publiques et l’augmentation de la valeur des immeubles gouvernementaux généreront une source additionnelle de revenus en taxes de l’ordre de 550 000 $ de plus. Cela permettra ainsi de diminuer l’impact sur le compte de taxes des citoyens.

Aéroport et piscine

Le programme triennal d’immobilisations prévoit des investissements de 26,5 millions $ en 2020, sur un total de 72,7 millions $ réparti sur trois ans. Une partie de ces investissements est toutefois conditionnelle à l’obtention de subventions. Parmi les principaux projets qui seront réalisés en 2020, notons les travaux prévus à l’Aéroport Russell-Burnett pour un coût de 9,8 millions $. Quant à la piscine municipale, 7,6 millions $ y seront affectés sur un total triennal de 16,8 millions $.

Le conseil municipal compte adopter prochainement la planification stratégique de la Ville de Matane pour la période de 2020 à 2024. Il s’agit d’un plan ambitieux qui vise l’accroissement de la population et de la richesse collective, que ce soit par les contrastes que présente le territoire de la Ville de Matane, par sa vaste nature, par son centre-ville aux allures urbaines ou par son écosystème industriel.