Le vrai Père Noël a été aperçu vendredi à Pékin.

Aucun missile n'arrêtera le Père Noël

La bibliothèque présidentielle Kennedy veut rappeler au monde que même une menace de conflit nucléaire ne peut empêcher le père Noël de faire sa distribution de cadeaux.
L'institution a republié le texte d'une lettre écrite en 1961 par le président John F. Kennedy à une petite fille de huit ans, Michelle Rochon, inquiète de possibles tests nucléaires soviétiques au pôle Nord.
M. Kennedy lui a écrit qu'il partageait ses inquiétudes, pas seulement pour le sort du père Noël, mais pour tout le monde. Il a ajouté qu'il avait parlé au père Noël la veille et que tout allait bien.
Le John F. Kennedy Presidential Library and Museum a publié cette lettre vendredi, sur YouTube, en guise de carte de Noël.
La lettre (traduite)
Chère Michelle, 
    
je suis ravi de recevoir ta lettre qui me demande d'empêcher les Russes de bombarder le Pôle Nord et de mettre en danger la vie du Père Noël. 
Je partage tes inquiétudes concernant les tests atmosphériques de l'Union Soviétique, non seulement pour la sécurité du Pôle Nord, mais partout dans le monde; pas seulement pour le Père Noël, mais pour tous les gens du monde entier. 
Cependant, tu ne dois pas t'inquiéter pour la sécurité du Père Noël. Je lui ai parlé hier et il va bien. Il fera sa tournée des jouets comme il le fait chaque Noël. 
Sincèrement, 
John F. Kennedy