Assignation libre

L’Église du Très-Saint-Sacrement n’est plus que l’ombre d’elle-même… ou le reflet d’elle-même, remarque Erick Labbé.

Le photographe a voulu rendre hommage au bâtiment religieux qui sera vraisemblablement démoli; le 1er septembre, une dernière célébration y a d’ailleurs été organisée en présence de quelques paroissiens toujours fidèles. Avis aux promoteurs aux poches pleines : elle est toujours à vendre.

Données techniques: Nikon D4; focale 78 mm; ISO 800; 1/800e s; f5.6