L'ancienne analyste du ministère des Transports du Québec, Annie Trudel.

Assemblée nationale: des documents remis par le MTQ auraient été falsifiés, selon une analyste

L'UPAC et la vérificatrice générale devront déterminer si des documents transmis par le ministère des Transports à une commission parlementaire ont été falsifiés, a déclaré mercredi le député libéral Jean-Denis Girard.
M. Girard a affirmé que la commission de l'administration publique (CAP), dont il est membre, n'a pas à enquêter sur des allégations de modifications dans des documents remis aux parlementaires.
Certains documents déposés par le MTQ à la CAP ont été modifiés, selon ce que prétend une ancienne analyste du ministère, Annie Trudel.
Mme Trudel a écrit mardi à la présidente de la commission, la députée Carole Poirier, pour faire part de ses préoccupations.
Elle a aussi constaté que certains documents que la CAP a rendus publics n'ont pas été vérifiés et qu'un tableau du suivi des recommandations n'a jamais été apporté à son attention ni à celle de l'ex-ministre Robert Poëti. De plus, ce tableau, dit-elle, a été produit après leur départ du MTQ.
Mme Trudel affirme donc que certaines affirmations sont fausses dans ce suivi et elle ne s'explique pas que la Commission publie sans vérification des documents erronés.
Legault inquiet
Le chef caquiste François Legault a exprimé mercredi son inquiétude devant les allégations de Mme Trudel.
«Ce n'est pas normal qu'un document, suite à une enquête, ait été modifié par probablement le gouvernement, très inquiétant, très troublant, et moi, j'attends des réponses dès ce matin de la part de M. Couillard», a-t-il dit.