Après l'alerte AMBER, l'alerte ALEX?

Une travailleuse sociale de Colombie-Britannique espère que la mort du jeune Alexandru Radita, dont elle avait tenté d'empêcher le retour au foyer familial, mènera à une mise au point du système de protection de l'enfance au pays
Patricia MacDonald propose la création d'une alerte Alex, à l'instar de l'alerte Amber, qui signalerait aux provinces canadiennes les déplacements d'une famille comptant un enfant à risque afin d'en assurer le suivi. Elle en a fait la suggestion à son député fédéral.
Vendredi, Emil et Rodica Radita ont été trouvés coupables du meurtre prémédité de leur fils de 15 ans, quatre ans plus tôt. Alexandru pesait 37 livres lorsqu'il a succombé à la faim et à un diabète non traité, avait appris la cour. Il combattait aussi une infection, en plus d'être couvert de plaies de lit.
Les travailleurs sociaux avaient porté attention à son cas lors d'une hospitalisation en octobre 2003, alors qu'il avait presque perdu la vie en raison du refus de ses parents de traiter sa maladie.
Il avait alors été placé dans un foyer d'accueil, où il s'était épanoui pendant près d'un an, avant d'être retourné à ses parents. La famille a ensuite déménagé en Alberta.
Patricia MacDonald, qui cumule 23 ans au sein des services d'aide à l'enfance de Colombie-Britannique, avait supplié un juge de ne pas retourner Alexandru à Emil et Rodica Radita.
Elle espère aujourd'hui que sa mort provoquera une révision de la manière d'opérer dans de tels cas.
«Il aurait voulu que sa vie ait un sens. Il aurait voulu apporter un changement pour les autres enfants», affirme-t-elle.
La procureure de la Couronne Susan Pepper renchérit que de tels incidents ne devraient pas survenir.
«Si ce cas peut bien mener à quoi que ce soit, ce serait à une véritable discussion sur comment arranger les choses et comment vraiment amener un changement pour les autres enfants qui ne vivent peut-être pas dans des conditions qui mèneront à un homicide, mais qui mènent à la souffrance, soutient-elle. Je crois que ça pourrait sauver une vie un jour et je pense que si ça pouvait générer un changement, ce serait un héritage approprié pour Alex.»