Michael Kovrig est un ancien diplomate canadien maintenant à l'emploi du International Crisis Group.

Ancien diplomate canadien arrêté en Chine

OTTAWA - Un ancien diplomate canadien, qui avait notamment préparé la visite du premier ministre Justin Trudeau à Hong Kong en 2016, a été arrêté en Chine, rapportent mardi différents médias et l’organisation de recherche pour laquelle il travaille.

L’International Crisis Group indique que Michael Kovrig, son conseiller pour l’Asie du Nord-Est, est actuellement détenu en Chine. L’organisation explique par voie de communiqué qu’elle fait tout en son pouvoir pour obtenir plus d’information, et qu’elle s’affairera à obtenir la libération rapide et sécuritaire de M. Kovrig.

Le ministère canadien des Affaires étrangères n’a pas encore répondu à une demande de commentaire, et l’ambassade de Chine à Ottawa demeurait muette.

À LIRE AUSSI : La Chine promet de protéger ses citoyens à l'étranger

L’arrestation de ce Canadien survient deux jours après que la Chine a mis le Canada en garde contre d’éventuelles «conséquences» après l’arrestation de la directrice financière de Huawei Technologies, Meng Wanzhou, à l’aéroport international de Vancouver le 1er décembre. Les autorités américaines souhaitent que Mme Meng soit extradée aux États-Unis pour répondre à des accusations de fraude.

On ignore toutefois s’il existe un lien quelconque entre les deux affaires.

M. Kovrig écrit sur son profil LinkedIn qu’il était le responsable politique de la «visite réussie» de M. Trudeau à Hong Kong en septembre 2016. Dans son profil, il se décrit comme un analyste des politiques internationales et un stratège «à l’intersection de la communication, de la politique, de l’économie et de la sécurité mondiale». Il soutient compter 20 ans d’expérience internationale et environ 10 ans de service au ministère canadien des Affaires étrangères - au Canada et ailleurs dans le monde.

Un profil sur le site internet de l’International Crisis Group indique que M. Kovrig a travaillé auparavant comme diplomate canadien à Pékin, à Hong Kong et aux Nations unies à New York. L’organisation affirme qu’il parle le mandarin, effectue des recherches et fournit des analyses sur les questions de politique étrangère et de sécurité mondiale en Asie du Nord-Est, en particulier en Chine, au Japon et dans la péninsule coréenne.

L’organisation indique que M. Kovrig est l’un de ses experts à temps plein depuis février 2017. L’International Crisis Group se décrit comme une «organisation indépendante qui s’emploie à prévenir les guerres et à élaborer des politiques qui construiront un monde plus pacifique».