Amély Poulin est ravie de sa participation à la finale du concours Miss Univers Canada. Elle se sentait très à l’aise sur scène, avec les membres de sa famille dans l’assistance.
Amély Poulin est ravie de sa participation à la finale du concours Miss Univers Canada. Elle se sentait très à l’aise sur scène, avec les membres de sa famille dans l’assistance.

Amély Poulin charme le public

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
SHERBROOKE — À sa toute première participation à la finale de Miss Univers Canada, Amély Poulin a su ravir le cœur du public et remporter sa place dans le top 3 People’s choice Award. « Un véritable honneur » pour la jeune femme d’East Angus.

« Déjà de me rendre en finale pour une première participation, c’était un bel honneur, mais de faire partie du top 3 du choix du public, ça m’a vraiment fait chaud au cœur », commente l’Estrienne de 22 ans, en entrevue avec La Tribune dimanche soir, avant son vol de retour au Québec.

La finale du concours de beauté se tenait samedi à Toronto.

Amély affirme ramener avec elle des souvenirs mémorables de cette semaine chargée de compétition.
« Toute la semaine, avant la finale de samedi soir, nous avons pratiqué du matin au soir. Beaucoup d’heures de pratique, mais également de rencontre avec les médias. On dormait en moyenne quatre heures par nuit! » souligne la bachelière en communication.

Si elle ne connait pas son rang final sur les 60 finalistes — seules les cinq premières finalistes sont nommées —, Amély est convaincue d’avoir fait bonne impression.

« Ç’a super bien été! J’étais très à l’aise sur scène. La partie que j’ai préférée est celle où nous devions discuter avec le directeur du concours », affirme-t-elle, en précisant avoir été moins à l’aise avec le défilé en bikini.

« Il y a des filles qui sont super à l’aise avec ça, mais moi ce n’est pas mon cas... Si je retente l’expérience d’un concours, je pense m’essayer à Miss Earth. Ce concours rejoint plus mes valeurs. »
Car avant de se réinscrire à un concours, la jeune femme d’East Angus devra rembourser les coûts de Miss Univers Canada.

« Ça m’a coûté 10 000 $! Et certaines filles dépensent beaucoup plus que ça. C’est beaucoup d’argent donc je ne sais pas trop si je vais retenter ma chance », souffle Amély.

Chose certaine, l’Estrienne accueille à bras ouverts la vague d’amour qu’elle reçoit à la suite de sa participation au concours.

« Ma famille était présente sur place. Elle m’a énormément encouragé. Et j’ai reçu tellement de messages d’encouragement et de participation que j’ai dû fermer mon cellulaire pour réussir à me concentrer, rigole-t-elle. Mais maintenant j’ai ouvert mon téléphone et j’apprécie chaque message. Je vais laisser passer cette belle vague d’amour et voir ce que je fais ensuite. »

C’est l’Ontarienne Lauren Howe qui a remporté la couronne de Miss Univers Canada. Elle ira représenter le Canada au concours Miss Univers, en novembre.