De gauche à droite, Melanie Morrison, Alicia Keys et Melissa Mollen Dupuis ont reçu le prix «Ambassadeur de la Conscience 2017» d'Amnistie internationale.

Alicia Keys et des autochtones récompensées par Amnistie internationale

La chanteuse américaine Alicia Keys et le mouvement canadien de défense des droits des autochtones ont partagé un prix remis par l'organisation Amnistie internationale, samedi.
Amnistie internationale leur a décerné le prix «Ambassadeur de la Conscience 2017» lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'Astral de Montréal.
Ce prix est remis annuellement à un artiste et à un militant qui s'est levé contre l'injustice, a inspiré plusieurs personnes et fait avancer la cause des droits de la personne.
Mme Keys, qui a obtenu 15 prix Grammy au cours de sa carrière, est connue pour sa philanthropie. Elle a notamment cofondé une société sans but lucratif visant à fournir des traitements et des soins aux familles touchées par le VIH en Afrique et en Inde.
Amnistie internationale a reconnu la lutte du mouvement canadien de défense des droits des autochtones contre la discrimination et pour l'amélioration des conditions de vie dans les communautés autochtones.
Le prix a été accepté par quatre militantes : Melissa Mollen Dupuis, Widi Larivière, Delilah Saunders et Melanie Morrison.