Le ministre Simon Jolin-Barrette a nié dimanche, en marge du conseil général de la CAQ, que le projet de loi sur la laïcité puisse causer des tensions ou des divisions dans la population.

Agression à la Grande Mosquée: «Inacceptable», déplore le ministre Jolin-Barrette

L’agression survenue samedi à la Grande Mosquée de Québec est inacceptable, déplore le ministre de l’Immigration Simon Jolin-Barrette.

Mais cet incident n’a aucun lien avec le projet de loi 21 sur la laïcité, insiste-t-il.

À lire aussi: Un homme arrêté après une agression à la grande mosquée de Québec

Le ministre a nié dimanche, en marge du conseil général de la Coalition avenir Québec (CAQ) à Montréal, que la pièce législative puisse causer des tensions ou des divisions dans la population.

Il a dit qu’il voulait s’assurer que ce genre d’incident ne se reproduise plus.

Le projet de loi 21, qui est présentement à l’étude à l’Assemblée nationale, vise à interdire le port de signes religieux aux employés de l’État en position d’autorité.

Samedi, le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) a arrêté un homme de 47 ans pour voie de fait après une dispute au Centre culturel islamique de Québec, un peu après 12h15.

«Escarmouche»

Selon le SPVQ, «une escarmouche» aurait éclaté entre l’homme et des chauffeurs de taxi dans le stationnement de la mosquée et le suspect aurait assené un coup de poing à une autre personne.

Selon le Conseil national des musulmans canadiens, le suspect a tenu des propos islamophobes.

«Selon le témoignage de ceux qui étaient sur place, l’agresseur avait exprimé avec hostilité des messages de nature islamophobe et tenu des propos anti-immigration avant de s’en prendre physiquement à la victime», peut-on lire sur le compte Twitter de l’organisation.

À la suite de l’enquête, le SPVQ traite maintenant cet événement comme un crime à caractère haineux, étant donné la nature des propos qu’aurait tenus le suspect. L’homme de 47 ans a été libéré samedi soir sous promesse de comparaître. 

Le SPVQ tient aussi à préciser qu’un agent de liaison pour les communautés culturelles est entré en contact avec la communauté touchée, afin de leur apporter le soutien nécessaire.  Avec Judith Desmeules