Aéroport de Québec: US Airways lève le pied

Un autre transporteur américain fait faux bond à l'aéroport de Québec pour la basse saison. US Airways diminuera la fréquence de ses vols à destination de Philadelphie après les Fêtes, puis prendra une pause de quelques mois avant d'y revenir en juin.
Actuellement, US Airways offre trois vols vers la grande ville américaine, qui sert de plaque tournante vers d'autres destinations partout dans le monde. Du 6 janvier au 11 février, la cadence passera à un vol par jour. Puis le service sera interrompu jusqu'au 4 juin, date à laquelle trois vols vers Philadelphie seront à nouveau disponibles pour les gens de Québec.
«Les transporteurs américains sont en mode rationalisation. Ils font une étude très poussée de chacune des routes qu'ils exploitent» pour maximiser l'utilisation de leurs appareils et leurs profits, explique Jonathan Trudeau, directeur des communications pour Aéroport de Québec inc., la société privée qui gère l'aéroport international Jean-Lesage.
Ce dernier ne s'inquiète pas pour les voyageurs, qui peuvent se tourner vers d'autres grands aéroports pour leurs correspondances, comme Toronto, Montréal ou Newark. L'arrivée de Rouge, filiale à rabais d'Air Canada, a déjà entraîné un déplacement de clientèle, puisque les prix pour l'international sont plus intéressants, constate-t-il.
La baisse du trafic transfrontalier constatée depuis le début de l'année (- 4,8 %) est d'ailleurs compensée amplement par l'augmentation des vols domestiques, en hausse de 15 %. Les vols internationaux affichent une augmentation de 2,1 %.
Le Soleil rapportait récemment que United se limitera à deux départs quotidiens vers l'aéroport de Newark au lieu des trois habituels à partir de janvier. Le transporteur interrompt également son service vers Chicago du 6 janvier au 5 mars 2015.