Deux adolescentes qui avaient été arrêtées après s’en être prises à une autre le 20 octobre à sa sortie d’un dépanneur de Limoilou.

Ados bagarreuses: arrêtées de nouveau pour avoir harcelé leur victime

Deux adolescentes qui avaient été arrêtées après s’en être prises à une autre le 20 octobre à sa sortie d’un dépanneur de Limoilou ont été appréhendées de nouveau pour avoir harcelé la même jeune fille.

La première, qui avait attaqué la victime de 15 ans à sa sortie d’un dépanneur situé non loin de l’école Jean-de-Brébeuf et l’avait rouée de coups, avait été arrêtée le 23  octobre pour voies de fait causant des lésions, puis libérée sous promesse de comparaître sous plusieurs conditions, dont celle de ne pas communiquer avec la victime.

La seconde, qui aurait encouragé la première à faire un mauvais parti à la victime, avait été accusée de complicité de voies de fait causant des lésions. Elle avait elle aussi été libérée et devait respecter les mêmes conditions en attendant sa comparution.

Comme l’a expliqué l’agente Cyndi Paré de la police de Québec, les deux adolescentes auraient cependant enfreint leurs conditions de remise en liberté mercredi en harcelant la victime avec qui il leur était pourtant interdit de communiquer. Elles ont été arrêtées de nouveau jeudi et des accusations de harcèlement et de non-respect d’engagement ont également été déposées contre elles. Elles devaient comparaître vendredi après-midi.

L’agression dont avait été victime l’adolescente de 15 ans avait choqué plusieurs personnes, dont le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx et la direction de l’école Jean-de-Brébeuf, puisqu’elle avait été filmée pour être diffusée sur les réseaux sociaux et que plusieurs adolescents regardaient la victime recevoir un mauvais traitement sans intervenir.