Actualités express

    
Un accident mortel de VTT
L'alcool pourrait être à l'origine d'une embardée mortelle de VTT survenue tôt lundi sur l'autoroute de la Bravoure, à Saint-Gabriel-de-Valcartier.
Le conducteur aurait perdu le contrôle de son engin au moment où il traversait l'autoroute. Peu de temps avant, il circulait en compagnie d'un passager sur la piste cyclable du Corridor des Cheminots.
Les deux hommes ont été transportés à l'hôpital. Le passager, un résident de la région de Québec de 32 ans, est décédé de la suite de ses blessures. 
Les policiers soupçonnent que l'alcool pourrait être en cause, précise le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec. Une accusation de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort pourrait donc être portée contre le conducteur.
Lundi matin, des reconstitutionnistes étaient sur place pour mieux comprendre les circonstances de l'accident.  Jean-François Néron
***
Une quinquagénaire ivre se rend en voiture au poste de police
Une quinquagénaire qui voulait donner sa version des faits aux policiers dans une cause où elle est suspecte a eu l'idée saugrenue de se rendre au poste de police... complètement ivre au volant de sa voiture! L'incident s'est produit dimanche après-midi, explique l'agent Yves Simoneau, porte-parole du service de police de Thetford Mines.
«Quand la dame s'est rendue au poste de police, un agent est allé la chercher dans la salle d'attente et a constaté qu'elle semblait être sous l'effet de l'alcool. Après lui avoir demandé comment elle s'était rendue sur place, celle-ci a répondu que c'était avec sa voiture», explique M. Simoneau. Le policier a donc fait subir l'alcootest à la dame, qui l'a échoué. Sa voiture a été remisée pendant 24 heures à la fourrière et elle devra comparaître par voie de sommation le 4 août pour répondre d'accusations de conduite avec facultés affaiblies.
Selon Yves Simoneau, il s'agirait de la troisième fois en moins d'un an qu'une personne se rendait au poste de police au volant de sa voiture alors qu'elle était manifestement ivre.  Ian Bussières
***
Économie d'essence: une quatrième victoire consécutive pour l'Université Laval
L'Université Laval a remporté une quatrième victoire de suite à la compétition d'économie d'essence Supermileage, tenue au Michigan par la Société américaine des ingénieurs automobiles. Les étudiants en génie de l'UL ont en effet battu leur propre record avec une performance de 1749 kilomètres au litre - ils avaient fait 1610 km/l l'an dernier. Il s'agit d'un 7e titre au total pour l'équipe des «Alérions», qui en avait remporté trois autres de 2008 à 2010. Mentionnons que cette même équipe a gagné l'autre grande compétition d'économie de carburant en Amérique du Nord, l'Éco-marathon Shell, plus tôt ce printemps.  Jean-François Cliche
***
La juge en chef de la Cour suprême quitte ses fonctions
Beverly McLachlin
La juge en chef de la Cour suprême du Canada, Beverley McLachlin, tirera sa révérence le 15 décembre prochain.
Lorsque la magistrate de la Colombie-Britannique quittera son siège, dans environ six mois, elle le fera en établissant deux marques historiques.
La première, qui restera dans les annales, est celle d'avoir été la première femme nommée au prestigieux poste de juge en chef. La seconde est celle de la longévité: avec ses 18 années passées dans la chaise de juge en chef, Beverley McLachlin a établi un nouveau record.
Le premier ministre Justin Trudeau a souligné les réalisations «inégalées dans l'histoire du Canada» de cette «pionnière» et «chef de file du monde judiciaire». «Après 28 ans au sein de la Cour suprême du Canada, elle a contribué à l'avancement de tous les aspects de notre droit», a-t-il soutenu par voie de communiqué.
Ce sera maintenant à Justin Trudeau de nommer un juge et de désigner le successeur de Beverley McLachlin à la barre du plus haut tribunal au pays. Il s'agira pour lui d'une première nomination.  La Presse canadienne